Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 04:00

    

Étonnant qu'une fleur aussi toxique soit le symbole d'un porte-bonheur, non ? 


Les brins les plus vigoureux en bonheur porteront 13 clochettes, ce nombre rappelant évidemment la trahison de Judas à la Cène. 


Ils sont fous ces français d'avoir choisi cet emblème  !  Tout pareil pour les belges et les suisses, il n'y a pas de raison de faire du chauvinisme primaire ici.

Muguet nom charmant, mais pas pas autant que chez les anglo saxons qui l'appellent Lily of the Valley, je trouve cette appellation tout à fait romantique, je me retrouverais presque dans La Petite Maison de la Prairie... On est bien loin de cette horrible infection cutanée !

On le sait peu, mais cette plante offre de petits fruits rouges durant l'été.

Conclusion
Le muguet est hautement toxique, l'eau dans lequel a trempé le bouquet aux ravissantes clochettes virginales peut empoisonner ; mais il a, comme tout poison, des propriétés pharmaceutiques.  Bien utilisé il pourrait être l'arme parfaite pour éliminer une personne le jour du travail, charmant non ?

Joyeuse fête du jour du travail, et si du coup le muguet vous fait peur, faites comme les gauchistes offrez de l'églantine rouge, et à défaut d'empoisonner vous pourrez faire gratter ou faire faire des confitures..

 

Quoiqu'il en soit, j'ose avouer attendre fébrilement, chaque année, mes brins porte-bonheur !

 

 

Article écrit le 1er mai 2009 et réédité en 2010 (que voulez-vous, lorsque l'on tient un bon sujet...)


À lire :

J'ai envie de déguster des fleurs

Datura et autres plantes, dernières drogues à la mode

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 05:00

fin-du-monde-apocalypse.jpgCes quelques dernières années, je me demande si ce que les anciens appelaient la fin du monde, n'est pas ce qui est en train de se passer actuellement, tant par les cataclysmes, les guerres que les dégâts causés par l'industrialisation à outrance ?

 

Le monde moderne est fêlé, c'est comme si on faisait tout pour la détruire, adeptes inconscients de l'eschatologie* serions-nous ? 

 

Le 11 août 1999, c'était La fin des temps pour Paco Rabanne ; le passage à l'an 2000 devait l'être aussi.  Et prochainement, le 21 décembre 2012 (voire le 28 octobre 2011 suivant les calculs);  selon le calendrier Maya ou Nostradamus, sera un grand chamboulement, un renouveau ou plus exactement un méga coup d'éponge par conséquent la fin de notre ère....

  

N'en déplaisent aux prophètes, messies, sibylles et autres éclairés prétendant connaître le futur prophétisé d'une apocalypse, l'Homme a sa part de responsabilité dans cette visée, car il fait pas mal de dégâts avec ses industries polluantes, son énergie nucléaire, ses bombes atomiques, sa déforestation, ses pesticides, etc. ; de plus il construit sur des lieux à risques (Japon, failles [de San Andreas], habitations proches de volcans ou de crues, etc.) et s'étonne des séismes, raz de marée et autres sinistres alors qu'il est parfaitement au courant des menaces géologiques à hauts risques pour la population y habitant !

 

La terre est notre navire, si nous le sabordons, nous coulerons ; un peu de responsabilité, un peu d'écologie, un peu moins de gaspillage, un peu moins de bling bling et un retour aux vraies valeurs, celles de la terre, devraient ralentir le processus d'auto-destruction, mais encore faut-il que l'Homme le comprenne.

 

I have a dream...

 

 

 *A ne pas confondre avec la scatologie hein !  Il s'agit, ici, du discours de la fin des temps.

 

Dans le même esprit :

Faire pipi pour sauver la planète

Une batterie qui se recharge à l'urine

Lanterne céleste, dégât terrestre

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 07:49

pepins-de-pomme.jpgLe pépin de pomme* est un β-bloquant (bêta-bloquant) puissant qui ralentit le rythme cardiaque jusqu'à empêcher le coeur de fonctionner normalement voire de définitivement s'arrêter ; de plus cette graine contient une certaine dose d'arsenic et de cyanure  !

 

Si vous ingérez l’équivalent d’un bol de pépins de pommes, il y a 99.9% de chance que vous mourriez d’un arrêt cardiaque !

 

Alors si vous voulez empoisonnez votre pire ennemi, il vous faudra éplucher 2 à 3 m3 de pommes pour récolter le fruit de votre récolte mortelle, vous avez le choix : soit en faire une purée, soit les faire sécher et les transformer en farine pour réaliser un ravissant gâteau individuel, et lui faire manger en moins d'une heure.

 

Voilà des années que je mange mes pépins de pommes avec amour et délectation, une fois on m'a dit attention c'est du poison, mais sans autre explication aucune.   Je suis comme les enfants, tant que l'on ne m'explique pas la raison du pourquoi du comment, et bien je ne comprends pas, je n'assimile pas et surtout je n'intègre pas, d'ailleurs, j'ai toujours tout expliqué à ma progéniture et répondu à leurs questions mêmes aux plus embarrassantes, mais ceci est une autre histoire.  Bref comme dirait Pépin, désormais je me rabattrais sur les véritables amandes pour ne pas infinitésimalement m'empoisonner au quotidien, remarquez je suis peut-être immunisée contre le cyanure, mais je vous avoue ne pas vouloir le tester. 

 

Une pomme par jour éloigne le médecin... surtout si on vise bien aurait dit Churchill.

 

 

*et des autres fruits de la famille des rosacées 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 05:00

ile-en-forme-de-coeur-google-earth.jpgCe ravissant petit îlot de l’Adriatique, au large de la Croatie, est un souhait de destination pour beaucoup d'amoureux, ce que l'on comprend aisément. 

 

Offrir une pomme d'amour dans un espace aussi édenique, doit être un éveil singulier des sens pour certains amateurs, et, pour d'autres, un simple séjour de quelques heures, dans cet endroit vierge, pourrait donner une dimension supplémentaire à un engagment de fidélité et de tendresse. 

 

Rebaptisée pour sa forme évidente, l'île inhabitée de Galesnjak au large de la côte croate, d'une superficie de 130 000 m², redécouverte par Google Earth (que l'on pourrait pour l'occasion rebaptiser Google Heart) fait rêver beaucoup d'énamourés du monde entier.

 

Le propriétaire, Vlado Juresko, n'avait même pas idée de la forme réelle et naturelle de son îlot, avant qu'il soit visualisable grâce aux nouvelles technologies, et surtout depuis qu'il a été assailli de milliers de demandes quotidiennes de couples souhaitant y passer la Saint-Valentin !

  

La nature serait-elle romantique ?

   

   

 

À lire :

L'icone Google Maps

La pomme d'amour, un gage sensuel

   

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 08:26

pandanus-exhibitionniste.jpgAprès l'arbre à couilles, je ne pouvais pas ne pas vous présenter cette plante tropicale qui se décline en 600 espèces différentes.  Elle est reconnaissable par ses racines très particulières, en forme de pénis faisceau pyramidale, qui semble soutenir le tronc.

 

Gaugin l'a immortalisé dans son tableau Raro te oviri (Sous les pandanus).

 

 Cet arbre est le cochon végétal du Pacifique tropical, tout est bon dans le pandanus : les drupes (fruits à noyaux) sont utilisée en parures et bijoux, les fruits et les feuilles en alimentation, le végétal en savon et les fibres en vanerie (étuis, sacs, voire seaux étanches).

 

Et ce phallus évocateur n'est pas que visuel, les femmes de Mayotte utilisent la fleur de l'arbre (Mgu) comme parfum de l'amour qu'elles frottent soit sur leur corps, soit sur leur drap pour attirer l'homme tel un papillon qui laisse un sillage de phéromones ; et si la magie n'opère pas, c'est la hutte entière qui est parfumée.  Quant aux hommes, ils parfument leur sexe avec du pandanus flétri et bouilli.

 

Mais l'histoire ne dit pas si pour Noël, on y accroche des boules...

 

 

Dans le même esprit : Le pommier de Sodome dit "arbre à couilles"

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 08:20

shit-box-ou-boite-a-merde.jpgC'est lors d'un festival où il s'est vu remettre un simple carton pour se soulager que cette idée, pas si saugrenue que ça, a germée chez ce designer Richard Wharton, qui a monté sa société Brown Corporation, humour anglais oblige.

 

Ces toilettes portatives (environ 20 €) sont tout simplement en carton pliable réutilisable et 100 % recyclable, avec une assise solide puisqu'elle peut supporter jusqu'à 100 kilos.  Les sacs, biodégradables, qui reçoivent les excréments, peuvent être enterrés.  Les enfants n'ont pas été oubliés, puisqu'un modèle leur est réservé.

 

Faire dans la nature est chiant pour certains (un comble non ?), cette alternative assise cible non seulement les campeurs, les randonneurs, mais aussi surtout la WTO, Word Toilet Organization une ONG qui cherche à améliorer les conditions sanitaires dans le monde, car sur la planète 2.5 milliards d'individus en sont dépourvus, sans compter les camps de réfugiés et de catastrophes naturelles.

 

Un modèle toilettes sèches est en préparation et une housse protectrice pour la pluie existe.

 

Cette boite me fait penser au livre Comment chier dans les bois que je vois régulièrement dans un magasin, sans jamais oser l'acheter ; mais j'avoue que tester les deux in situ, m'amuserait fortement ! 

 

 

Merci à Christine pour m'avoir transmis cette information.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 07:47

sieste-sous-un-noyer.jpg

En visitant le Grand Séchoir au pays de la noix de Grenoble, musée intéressant, cependant un peu décevant dans sa conception trop moderne et épurée, les noix m'ont parlé (un sachet de noix faisait office d'écouteur).

 

L'ombre du noyer, "salon des dames aux sorcières", a mauvaise réputation depuis au moins le Moyen-Âge, car faire la sieste sous cet arbre rendrait malade ; cette fameuse superstition incite à ne pas dormir sous l'arbre, sous peine de nausées, maux de tête et de risquer d’être visité par le Diable.

 

Cet ombrage est, tout simplement, déconseillé à cause d'un produit toxique qui émane des feuilles (surtout après la pluie ou quand il fait fort humide) ;  le juglon ou la juglone, toxine fabriquée par les feuilles et les racines de l'arbre, qui joue le rôle de désherbant au pied des noyers en inhibant la pousse des herbes peut être néfaste à la santé si l'exposition est trop longue.

 

Cette substance amère est sécrétée pour éloigner les indésirables insectes comme végétaux, quant aux amateurs de sieste...

 

La nature a de quoi se défendre !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 04:30

legende-de-melusine.jpgLa Squaw a visité une autre grotte, ensorcelante, que la sienne, celle de la fée Mélusine !

 

Les cuves de Sassenage, une des 7 merveilles du Dauphiné, aux pieds du Vercors, sont le berceau de la légende de Mélusine, mais je peux vous assurer que légende il n'y a pas, j'ai, de mes yeux, vu le chapeau et le profil de cette gentille sorcière en ces lieux où l’on doit souvent baisser la tête pour passer dans des trous de souris, tels des spéléologues avertis.

 

Une immense salle des rataplanades s'ouvre à nous après s'être faufilés dans un dédale de galeries et d'escaliers plus ou moins confortables, ancien berceau de chauves-souris qui ont été déplacées pour ne pas être embêtées par les touristes.

 

Ces grottes ont aussi la particularité d'avoir un parcours d'accrogrotte® de 2h30 pour le plus grand plaisir des petits et des grands (à partir de 10 ans).

 

 

  La légende relate l'histoire d'une jeune fée Mélusine  ayant causé la mort de son père ; la fée Pressine, sa mère, lui jeta un sort.

Ce maléfice consistait à transformer, tous les samedis, sa fille en poisson de la taille jusqu'aux pieds et ce sortilège ne devait pas être révélé sous peine de ne jamais redevenir une femme.Mélusine s'en alla pleurer près d'une fontaine où elle rencontre le beau Raimondin, seigneur de Sassenage.

  Pour l'épouser, le chevalier dut promettre qu'il ne chercherait jamais à savoir ce que ferait son épouse le samedi. Mais la curiosité et la jalousie finirent par l'emporter, et Raimondin surprit un beau jour son épouse dans son bain : femme jusqu'à la ceinture, mais poisson dans la partie inférieure de son corps, le secret est dévoilé, elle ne peut reprendre une forme complètement humaine.

Mélusine poussa un cri déchirant et s'enfuit se réfugier dans les grottes de Sassenage qu'elle ne devait plus quitter que pour pour annoncer l'imminent trépas d'un des membres de la famille des seigneurs de Bérenger.

 Elle l'attendit tous les soirs, assise sur un rocher en espérant le retour de son mari. Ne le voyant pas revenir, elle se mit à pleurer, ses larmes tombèrent dans le Furon, emportées par ce torrent, elles se sont transformées en pierres.  

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 04:30

miel-urbain.jpg

Time is honey, un bzzz urbain !



Les ruches du jardins d'acclimatation au Bois de Boulogne, cellesdes toits de l'Opéra de Paris, celles des toits de la mairie de Saint-Denis et celles de bien d'autres toitures urbaines plus ou moins connues, comme celles de Marseille, produisent annuellement un miel riche en pollens différents exempt de produit chimique !

 

Les abeilles sont extrêmement sensibles aux substances chimiques, mais présentent une faible résistance à la pollution urbaine, voilà pourquoi, étonnamment, elles se plaisent mieux en ville que dans certaines campagnes trop polluées par les insecticides.

 

L'abeille est essentielle dans la reproduction de beaucoup d'espèces végétales.  Cette année,  suivant les recommandations du Grenelle Environnement, 250 kilomètres d'accotements routiers se sont vus fleurir ; les miels seront testés pour évaluer l'effet sur la biodiversité.  Plus de 35% de nos ressources alimentaires proviennent de la pollinisation des insectes, dont les abeilles.

 

C'est pourquoi le parti poétique cherche à sensibiliser sur la pollinisation de la ville, se consacre au projet de la banque du miel et propose même un Miel Béton, multimédaillé depuis 2001. 

 

Alors, miel des villes ou miel des champs ?

 

   

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 04:30

passerelles-de-monteynard-copie-1.jpgPlutôt impressionnantes, puisque longues de 180 et 220 mètres et tendues à 80 mètres de hauteur au dessus du lac de Monteynard (630 mètres d'altitude), ces deux passerelles vers l'aventure sont accessibles via une très agréable et facile randonnée montagnarde de 12 à 13 kilomètres précédée d'une traversée en bateau du lac.

 

Même si elles sont hyper-sécurisées, je vous assure que se retrouver au milieu de ce pont de fer articulé est plutôt étourdissant, l'appel du vide se faisant sentir pour les sensibles au vertige, mais quel plaisir que de communier avec la nature entre ciel, montagne et eau !

 

Une petite poussée d'adrénaline en douceur, que du bonheur !  Alors si vous passez dans les environs de Grenoble...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0

Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page