Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 07:30

canons-de-beaute-vinci.jpgLaissez donc Bertha tranquille puisqu'il est inutile de sortir vos armes, cette expression est pacifique !

Le canon définit les proportions idéales du corps dans les arts graphiques, pour un adulte, on utilise un canon à 8 têtes.  En découle cette expression où le canon est associé à la beauté qui évolue au fil du temps et diffère suivant les cultures.  Ces critères de beauté imposent une dictature incessante sur le corps, mais c'est là un autre débat. 

Mais pourquoi le terme de "canon" ? Tout simplement par ce qu'un canon était une règle ou une norme.

Une personne canon est donc une personne très belle, avec ou sans boulet à traîner, quant à boire un canon à la sortie d'une chorale...



Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 07:30

tapis-de-palier.jpgComment ne pas se prendre les pieds dans le tapis avec un "L" surnuméraire ?  C'est assez facile.

Un palier, comme son déterminant l'indique ne s'écrit qu'avec un seul L, car ne faut pas lier une plate-forme, mais bien garder le trait d'union (si la deuxième partie de la phrase est trop sibylline, restez sur la première).
Un palier = plate-forme entre deux étages, phase intermédiaire de stabilité ou pièce fixe supportant l'arbre de transmission

Le verbe pallier s'utilise seul et sans préposition ("pallier à" ne se dit pas), donc pour qu'il soit solide sur ses jambes afin d'être généreux, il lui faut ses deux "L" !
Pallier = remédier, suppléer

Pallier un palier sur un palier par paliers, voilà un exercice bien périlleux !

Dans le même esprit : Balade ou ballade ?

Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 07:20

pompier-qui-fume.jpgQuelle drôle d'expression me direz-vous.  Pourquoi un pompier dont le métier, justement, est d'éteindre le feu, se mettrait-il à fumer nonchalamment pour illustrer notre expression du jour ; pour passer le temps en en grillant une après l'autre ?  Que nenni !

Il n'y a pas si longtemps le vêtement ignifugé ou ininflammable n'existait pas et nos valeureux combattants du feu habillés de simples vêtements de coton ou de laine se faisaient copieusement arroser d'eau avant de s'engouffrer dans les pièces enflammées courageux qu'ils étaient.  Et à la sortie la fournaise infernale, tout "pompier, bon oeil" et "Sapeur et sans reproche" qu'ils étaient n'étaient qu'êtres fumants de vapeur s'échappant de leur vêtements échauffés !

Depuis cette image s'est transformée par analogie en métaphore ; celui qui fume comme un (sapeur) pompier est un fumeur indécrottable et invétéré entouré d'un halo de fumée toxique.

Alors messieurs, inutile de déclarer votre flamme pour avoir une gâterie, le fameux pompier, ça serait gaspiller de la fumée pour rien !



Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 06:42

lettre-L.pngSouvent je constate que certains s'emmêlent les ailes pour cette promenade non musicale. 

En effet, pas besoin de deux "L" pour se promener puisque deux jambes suffisent ! 
Balade = promenade

En revanche, il est connu que la musique donne des ailes, donc là deux "L" seront nécessaires pour s'envoler sur une chanson ou un petit poème narratif !
Ballade = chanson ou poème

Quant à se balader en écoutant une ballade, sans doute que votre squaw s'amuserait à rajouter ce nouveau mot dans son dictionnaire heyokien en triplant le "L" ; la balllade des gens heureux...


Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow heyokalasquaw on Twitter

Partager cet article

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 06:40

sellette.jpgVoilà un tabouret bien humiliant !  De si petite taille qu'on pourrait le croire fabriqué pour un enfant car le principe, justement, est de rabaisser la personne qui est assise dessus au tribunal français jusqu'en 1789.

La posture était déshonorante, d'autant plus que les fers étaient aux pieds, mais si l'accusé était de haut rang, il avait le droit de voire sa sellette recouverte d'un tapis, la belle affaire !

Mettre sur la sellette signifie donc questionner, accuser et juger sévèrement une personne sans vraiment lui laisser le droit à la réponse, si ce n'est que que l'on veut entendre.  De "nous avons les moyens de vous faire parler" à "nous allons vous faire fusiller très sévèrement", il n'y a que la largeur d'un tabouret !

Être sur la sellette signifie être exposé à la critique ou aux questions, et non être sur le siège éjectable comme certains pourraient le croire.

Depuis les jambes de la sellette ont bien grandi puisque celle-ci est désormais un guéridon qui met en valeur des objets ou un siège du parapente qui vole haut dans le ciel.

Alors mettre quelqu'un sur la sellette, n'est pas le meilleur moyen de le remettre en selle, messieurs les futurs employeurs ou messieurs les professeurs qui font passer les examens, si vous voyez ce que je veux dire...


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 07:30
doggie bagUn sac qui a du chien !

Non non, le doggy (ou doggie) bag n'est pas un chien qui joue à Zorro masqué d'un sac ou un sac qui contient un chien, mais bien une pratique étasunienne de longue date.

En effet, lorsque vous allez au restaurant, vous payez le contenu de votre assiette, et il est convenu que si vous ne finissez pas votre assiette vous pouvez rapporter vos restes pour les finir chez vous   En prétextant régaler votre chien le "c'est pour mon chien" se transforme en "pouvez-vous m'emballer ceci ?", cela peut se faire en France pour les os, mais rarement sous peine de recevoir un regard dédaigneux et hautain.  Après tout, ils ont raison pourquoi gaspiller !

Je me rappelle, il y a bien longtemps, avoir été étonnée de cette pratique, et bien pluss lorsque l'on m'a proposé de rapporter le magnifique verre de mon cocktail !  Imaginez une française jeunette de 19 ans, les yeux écarquillés et la bouche bée devant le serveur amusé. 

Cette pratique est d'usage
outre-atlantique, et même certains restaurants utilisent l'image du "repas du chien" en publicité prouvant que leurs assiettes sont fort garnies.

Si durant les agapes de fin d'année vous demandez un tel sac au restaurant, dans votre famille ou chez vos amis, soyez gentils surtout ne dites pas que vous venez de ma part.


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 07:30

dorer-la-pilule.jpg ... et non pas dorer la gélule comme vous avez pu précédemment le lire ici...

Le marketing ne date pas d'hier, dès 1668 les apothicaire rendaient leur pilules plus attractives en les habillant d'un revêtement sucré et/ou coloré de préférence argenté ou doré ; un médicament aussi mauvais soit-il au goût devenait, ainsi, plus agréable à avaler.

Tout en acceptant cette astuce, la clientèle n'est pas dupe et cette expression devient métaphore :
Faire avaler critiques, trahisons et autres sous couvert de paroles hypocrites, 
Couvrir de flagorneries de bas étage pour masquer amertume et vilenie,
Flatter une personne pour lui faire faire quelque chose qu'elle répugne à faire,
Tenir des paroles mielleuses bien que non pensées,
Enjoliver quelque chose de désagréable pour le rendre attirant.

Bref cette allocution est une publicité mensongère, ne pas dorer la pilule est exercice de transparence et signifie dire, sans fard, la vérité.

Après Coco Chanel (ceux et celles qui aiment faire la crèpe sur la plage pour affiner leur bronzage peuvent la remercier, c'est elle qui a lancé cette mode ; avant le bronzé n'était que celui qui travaillait dans les champs), se faire dorer la pilule signifie se faire bronzer sa peau blanche comme un cachet d'aspirine...

J'espère avoir fait passer la pilule qu'elle soit dorée ou non !


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 08:20

cul-de-poule.jpgEt bien non, la squaw ne libidine* pas tout ; il ne s'agit ici ni une déviance sexuelle, ni un acte de barbarie animalier, mais bien de terminologies de cuisine ! 

Le cul de poule est un récipient en métal  en demi-sphère et sans fond plat**, genre saladier, pour préparer les mélanges ou "appareils" destinés à la cuisson et le cou de girafe est un mixeur (à long cou) pour soupe adaptable en fouet mécanique. 

Cette pratique pré-culinaire est donc tout à fait avouable et bien pratique.

Petite poule, ne t'inquiète donc pas, il ne t'arrivera rien de fâcheux, cette fois-ci.


*Rendre libidineux dans le célèbre dictionnaire squawien
**Le récipient à fond plat étant la calotte, merci à Bertrand Simon et Crikette


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 06:47

Ça n'est pas très glamour, je vous l'accorde, mais ce sont bien des ovules et non des oeufs de volatiles que nous mangeons. 

En effet, c'est bien un abus de langage, l'oeuf est un ovule fécondé, et heureusement ça n'est pas le cas, sinon nous mangerions des embryons de poulet, de caille, de cane, d'autruche, d'esturgeon voire d'escargot (caviar blanc) !

Cuire des ovules au plat, un ovule de Pâques, gober un ovule, qui vole un ovule vole un boeuf, etc.  il faut avouer que cela est étrange à entendre ou à formuler, et ces expressions devraient être corrigées, mais difficile de faire machine arrière. 

Sans doute que les premiers "oeufs" à être mangés étaient soit fécondés soit pas, la découverte se faisant à l'ouverture de la coquille.

Alors selon vous, qui était là en premier, l'ovule ou la poule ?


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 08:19

Expression bien française me direz-vous, puisque nous sommes connus dans le monde entier pour manger les cuisses de batraciens, notre surnom anglo-saxon étant "froggies" mangeur de grenouilles.  Et bien non, la grenouille était, avant le cochon, la tirelire familiale ! 

Manger la grenouille
ou faire sauter la grenouille signifie donc casser la tirelire et dilapider les économies.  Plus précisément, cette expression souligne l'indélicatesse d'un employé qui part avec la caisse, et signifie donc dérober la caisse ou détourner frauduleusement le bien d'autrui.

Grenouiller voulait dire, au XVIIIe siècle, "faire ripaille et boire dans les cabarets", mais aussi "dépenser de l'argent mal gagné", l'origine du symbole de la grenouille en tirelire vient possiblement de là.  

En y réfléchissant bien, le prix de la cuisse de grenouille est assez élevé, mais de là à manger de la grenouille pour éviter de manger de la vache enragée....

Finalement, je me demande s'il ne faut pas se méfier des hommes-grenouilles...


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0

Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page