Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 04:30

chapeau-ruban-suivez-moi-jeune-homme.jpg

Pour attirer visuellement et olfactivement la gent masculine, voici un code vestimentaire des plus charmants qui, étonnamment, de nous jour, est transposé au monde de l'enfance.  

 

Au XIXe siècle, le ruban est à son apogée dans le vêtement féminin, et le laisser flotter soit derrière sa robe, soit derrière sa nuque, soit à l'arrière de son chapeau est la recette élégante pour attirer l'attention des jeunes hommes.

 

Parfumer ces satins laissait un sillage fleurant l'éden aussi enivrant que celui des femelles papillons à l'usage des mâles lors de la parade nuptiale.

 

Ce mot-phrase est plus gracieux que le je-ne-baise-plus, mais je ne sais si la bienséance accepte qu'un suivez-moi-jeune-homme soit agrémenté d'un bijou...

 

Maintenant je sais ce que je vais faire de tous les rubans que je récupère des boites de parfum et de chocolat !

 

 

Dans le même esprit : Je-ne-baise-plus

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 04:30

bijou-olympia-boutique-des-musees-.jpgRassurez-vous je ne m'épanche pas sur ma condition intime, mais sur un ravissant bijou.

 

Suivant le code vestimentaire d'il y a quelques siècles, le port de ce tour du cou, constitué d'un ruban de satin noir retenant un camée, une pierre ou une perle, indiquait à qui voulait le désenchantement de la porteuse vis à vis de sa non-sexualité ou de son célibat.

 

Cette désuette parure, copiée du célèbre et polémique tableau Olympia d'Edouard Manet*, est vendu par la boutique des musées nationaux, ce qui prête à  sourire, lorsque l'on sait que ce chef d'oeuvre a été doublement refusé avec un grand "R" par le Salon annuel et le musée du Louvre !

 

 

*Il est désormais au Musée d'Orsay

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 06:10

oeil-circonflexe.jpgAccent circonflexe ou pas ?  Plutôt que d'avoir l'oeil circonspect et le front taché, voici comment mémoriser l'orthographe de ces deux paronymes.

 

Tache: marque salissante, marque de couleur ou de lumière, marque cutanée pigmentée ou dépigmentée, personne faisant preuve de bêtises.  Inutile de rajouter une auréole supplémentaire à ce mot qui imposera de l'huile de coude pour la faire partir.

 

Tâche : travail qui doit être exécuté dans un temps donné.  Tasche proche de l'anglais task, qui signifie "travail", son "s" au travers des siècles s'est transformé en chapeau chinois.  On pourra extrapoler : pour travailler sortez couvert !

 

 

Parfois la tâche est d'ôter les taches d'une tache...  C'est en tâchant qu'on devient tâcheron ?  Tss tss...   

 

  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

 

Partager cet article

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:10

pied-orteils.jpgLe pied, comme chacun sait n'est pas que l'indispensable prolongement de la jambe, mais également une unité de mesure (douze pouces [ça laisse rêveur] ou une trentaine de centimètres).  Et en vieil argot du XIX, le pied est aussi une part de butin, chez les pirates. 

 

Prendre son pied devient donc prendre sa part, prendre ce qui plaît. D'où l'expression prendre son pied : prendre son butin de bonne grâce  et par extention, puisque ce partage est un plaisir, c'est le pied que de le faire. 

 

 

Petit historique de cette locution pédestre :

1820 : prélèvement proportionnel dans le produit de vols
1872 : ce qui revient à chacun dans un partage, butin
1878 : j'ai mon pied, j'ai mon compte, j'ai ma ration 
1899 : pied = plaisir

 

 

Depuis, prendre son pied pour une femme en ayant fait l'amour en "ayant eu sa ration", signifie qu'elle a été comblée.  Mais ce terme n'est plus réservé exclusivement à la gent féminine, et s'est étendu à la gent masculine, la femme est partageuse, surtout en amour !

 

Mais mieux vaut se lever du bon pied après avoir eu les pieds en éventail pour prendre son pied après avoir trouvé chaussure à son pied, c'est le panard !  Quant à Berthe aux grands pieds...

 

 

Article associé : 

Grimper aux rideaux 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:01

2.jpgUne petite nuance qui a son importance pour différencier l'utilisation de ces deux adjectifs numéraux ordinaux.

 

Deuxième s'utilise lorsque l'énumération peut aller au delà de deux, la série est ouverte. 

Oh, il a fait sa deuxième dent !

 

Second s'utilise lorsqu'il n'y a pas de troisième et suivant, en fait ce mot vient de secundus qui signifie "suivant" en latin, la série est donc fermée.

La seconde guerre mondiale (en espérant qu'il n'y en a pas une troisième).

 

Quoiqu'il en soit, je vous assure qu'il n'y a pas de seconde ou deuxième Heyoka la Squaw ! 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 04:30

Soleil-tape-fort.jpgLe jour du Seigneur est le jour du soleil (sunday), le Seigneur est-il le soleil ?  ...  Râ... 

 

Il a dû taper trop fort !


Navrant je sais, mais que voulez-vous ce sont les vacances...

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:39

magritte-ma-pomme.jpgOn peut être possessif en parlant de soi !

 

Cette appellation argotique nous vient de la deuxième moitié du XIX et a été popularisée par Maurice Chevalier ; la forme de ce fruit nous rappelant notre tête, et par extension notre personne, mais ne pas confondre avec être une pomme !

 

Ma pomme = ma personne

C'est pour ma pomme = ça va être mon tour

Se sucer la pomme = s'embrasser

Être une pomme = être un sot

Une bonne pomme = Un naïf qui croit que tout le monde est gentil avec lui

 

 

De là à tomber dans les pommes en prenant une prune, faut être poire !...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 09:02

petards.jpgCet exercice m'est un supplice vu que pétarophobe je suis, mais pour la bonne cause je me sacrifie en ce jour de fête nationale !  Cette liste n'étant pas exhaustive, vous pouvez, bien évidemment, la compléter et ainsi passer à la postérité.  

 

 

Un pétard : Pièce d'artifice qui explose en produisant une détonation

 

Un pétard : Un flingue

 

Un pétard : Un derrière, des fesses ou une jolie fille

 

Pétard !  Interjection du style "purée" ou "putain" !

 

Lancer un pétard : Parler d'une nouvelle spectaculaire

 

Un pétard mouillé : Une annonce ou une action qui devait être spectaculaire et qui en fin de compte ne fait aucun effet.

 

Être en pétard : Être en furieux ou en colère

 

Avoir les cheveux en pétard : Avoir les cheveux ébouriffés

 

Fumer un pétard : Fumer une cigarette de haschich roulée manuellement (un joint)

 

Pétarade : Suite de détonation

 

Pétarader: Faire une pétarade ou faire beaucoup de bruit  

 

...

  

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 04:30

faire-fleche-de-tout-bois.jpgUne locution verbale, synonyme de faire feu de tout bois, qui prend tout son sens pour une squaw, avouez !

 

En pénurie d'arme, n'importe quel morceau de bois peut devenir une flèche qui atteindra sa cible et permettra soit d'atteindre l'ennemi, soit d'abattre le gibier.  Moi je veux bien, mais tentez donc faire une flèche avec un sarment de vigne...

 

Faire flèche de tout bois : mettre tout en oeuvre pour réussir ou utiliser tous les moyens disponibles (même les non avouables) pour arriver au but que l'on s'est fixé

 

On peut ne pas être une flèche, ni intelligent, ni malin, mais tenter de faire flèche de tout bois, même si cela semble antinomique. 

 

Il va falloir que je me motive,  mon arc prend la poussière là...  

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 04:30

sick-dog-chien-malade.jpgNi éolienne, ni hélicoptère ici, mais plutôt une perte de couleur due à la maladie, puisqu'il est communément admis qu'une personne souffrante arbore un teint blanc ou grisâtre.

 

Au début du siècle dernier, dans les casernes militaires, cette expression argotique fait son apparition pour justifier une absence, consignable dans les registres, dont il fallait légitimer la cause médicale (quelle soit vraie ou mensongère).

 

Se faire porter pâle : justifier une absence en se déclarant, ou en se faisant passer pour, malade.

 

L'inconvénient est lorsque on est déjà blanc comme un linge ou un cachet d'aspirine (un comble pour une squaw que d'être visage pâle), difficile d'être crédible pour se faire porter pâle dans ces conditions, et l'opposé est tout aussi cocasse, imaginez un vacancier rentrant des tropiques invoquant sa pâlitude pour justifier son absence...

 

Je rappelle avec émotion des tentatives de nous faire porter pâle, avec les copines au cours de gym pour des prétextes colorés, tout en arborant des joues rougies par l'embarras du mensonge et/ou de la pudeur.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0

Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page