Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 07:35

mariage-tracteur.gifL'amour ne semble pas vraiment être dans le pré, voilà pourquoi samedi dernier les Jeunes Agriculteurs (JA) ont organisé à Laissac, au fond de l'Aveyron, un premier agri-dating pour réveiller les enfants de la terre à l'amour de la campagne.

 

L'enjeu, c'est de combattre les caricatures véhiculées sur le métier par des émissions de télé-réalité comme L'amour est dans le pré de M6, argumente Bruno Montourcy président des JA du département.  Il y a un gros décalage entre ce qui est montré et la réalité et surtout lever le tabou qui pèse sur le célibat des agriculteurs, car dit-il, personne ne veut en parler.  

 

Trop longtemps l'épouse de l'agriculteur a été dévalorisée car non reconnue professionnellement, même si ouvrière agricole elle est, sans compter la difficile vie à la ferme en plus de la quotidienne inhérente à toutes mères de famille.

 

Il y a  trop de célibataires chez les agriculteurs, la fille des villes ne veut plus se salir les talons et réclame des vacances, preuve en est pour ce premier évènement seul un quart de femme s'était déplacé par rapport aux trois quarts d'hommes présents, et pourtant sans paysan, un pays n'est plus.

 

Et l'amour dans tout ça ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Heyokascope
commenter cet article

commentaires

noel 07/09/2011 20:50


malheureusement la vie agricole étant dure et la jeunesse quittant la campagne pour la ville il va y avoir de plus en plus de celibataires et je serai curieux de voir sur la durée ce que les
couples donnent en longévité


Heyoka 13/09/2011 08:16



Je n'ai pas les statistiques, mais ils doivent tenir plus longtemps que les citadins, ça c'est certain.



Bruno 07/09/2011 06:52


On pourrait faire cela avec d'autres professions tout aussi utile : éboueur, CRS, huissier de justice... ;-)


Heyoka 08/09/2011 09:51



Sauf que dans ces métiers là, aussi difficiles qu'ils soient, les heures faites, le temps est libre de toute contrainte professionnelle.  ;)



Gérard 06/09/2011 23:24


les enfants du laboureur et les micros sillons c'était le bon temps


Heyoka 08/09/2011 09:46



L'époque était différente aussi...



OUPAS 06/09/2011 09:42


BONJOUR HEYOKA !

Il n'y a que Labour qui compte !.....Lol !

Les "yacnous" j'en faisais partie dans ma jeunesse !..... Mon père, marchand de charbons, avaient en même temps une ferme et ma mère faisait la comptabilité et la volaille, (moi c'était plutôt les
cochons)!

Les légendes de la "saleté" et des "contraintes" ne tiennent plus ! Maintenant avec quelques protections et beaucoup d'organisation, çà le fait ! Et de plus j'ai sans doute fait plus d'heures de
nuit et de WE en PME qu'à la ferme !

Il va de soit, comme pour toutes les "entreprises", il faut faire les bons choix, sinon c'est la catastrophe !

Surtout pour les commerces et les PME qui ne sont jamais aidé contrairement aux agriculteurs qui touche "TOUJOURS" des aides et qui, eux, ont la possibilité de vivre en autarcie !

Je le sais, j'ai vécu les deux, paysan et Gérant de PME !

En Nouvelle Zélande, les agriculteurs n'ont aucune subventions, ont des revenus plus qu'honnorables et ils exportent (20.000kms) en France de l'agneau, des produits laitier, des légumes et des
fruits (pomme, kiwi etc.) voir les étiquettes des hypermarchés !

Mais voilà, la France c'est le pays des aides et des allocations pour notre grand malheur !

Bisous Heyoka !


Heyoka 08/09/2011 09:45



Tout travail est exténuant quand on met du coeur à l'ouvrage en tant qu'indépendant ou responsable, mais le facteur animal ou intempérie est une grosse source d'angoisses tant pas son
imprévisibilité que par sa chronophagie.  Sincèrement je ne sais pas si je troquerais mon stess urbain contre un campagnard bien moins social...


Bises.



Barbare 06/09/2011 09:20


A la campagne , on me jette des pierres : là où je passe l'herbe ne repousse pas !


Heyoka 08/09/2011 09:41



Tu as la main si peu verte que ça ?  



TELOS 06/09/2011 07:18


la vie est doure ma chère.. à l'usine aussi...


Heyoka 08/09/2011 09:34



Hélas, elle est dure aussi, mais à l'usine il y a congés et esprit libre à la sortie du travail quand même...



LoLa 05/09/2011 21:12


Faut bien que tout le monde puisse labourer!
Biz


Heyoka 08/09/2011 09:33



Vin diou la Marie, oui !


Bises.



Sékateur 05/09/2011 18:38


Paraît que les filles de l'Est sont moins regardantes...


Heyoka 08/09/2011 09:07



Normal que tu en saches quelque chose Je vous trouve très beau, Monsieur !



laophi 05/09/2011 13:25


Je vois mal un éleveur faire la grasse matinée au lieu de faire la traite. A coup sûr les animaux se mettent en grève et le lait tourne ...
La liberté du fermier c'est d'être esclave des animaux, des tâches qui ne peuvent attendre et de la météo. Pas si sexy que cela comme programme alors pas étonnant que le célibat dure et perdure
dans ce milieu.
Mais bientôt plus de problème de célibat fermier car plus de paysans ... la carotte de synthèse et le lait reconstitué arrivent à grands pas ... quant à la viande, on fait de tout dans la
pétrochimie. L'avenir du secteur est "mort rose".


Heyoka 08/09/2011 09:03



Mort rose ou pas, sans produit de la terre directe ou indirecte (bétail, etc.), notre espèce court à sa perte.



manu 05/09/2011 13:23


salut !

moi je comprends tout à fait ces femmes c'est du 24h/24h comme boulot et peu de place pour la romance . on est très loin du tas de foin des film des années 40/60.Quand il ne s'git pas de faire
veler les vaches toute la nuit avec le véto parceque trop piquées aux hormones .Les condition de vies sont endessous du smic avec un boulot de forcat . Dis moi trublion , où est le choix des
horaires dans tout çà ?Tu pousse très loin le romantisme je trouve . C'est pas pour rien que tu as un nombre impressionnant de suicide chez les agriculteurs , mais c'est vrai la liberté tue plus
surment que le boulot .
bonne journée manu


Heyoka 08/09/2011 09:01



La terre c'est une vocation, d'ailleurs beaucoup d'enfants d'agriculteurs ne reprennent pas l'exploitation.


Bonne journée à toi.



trublion 05/09/2011 10:42


je suis bien d' accord avec toi, sans paysans, pas de pays !
Ce n' est pas un métier facile, mais c' est quand même la liberté d' agencer les journées à sa guise !
entre la ville et la nature, c' est une question de choix !
bonne journée
bises


Heyoka 08/09/2011 09:00



Preuve en est que dans paysan, il y a... pays !  =)


Bises et bonne journée.



Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page