Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 05:00

Pacemaker-gastrique.jpgAprès les barbares chirurgies pour combattre l'obésité morbide, en réduisant la taille de l'estomac, avec l'anneau gastrique, le pontage gastrique, voire celle du bypass (le pire de tous, puisque l'estomac est carrément courcircuité) , voici la toute nouvelle technologie à la pointe, à savoir un capteur et une puce qui sont implantés via chirugie cœlioscopique sur la paroi extérieure de la panse.

 

Le capteur Intraspace ou Transneuronix détecterait l'arrivée de la nourriture dans l'organe digestif et la puce, tel un pacemaker, stimulerait les terminaisons nerveuses stomacales via des impulsion électriques, pour signifier, bien plus tôt que prévu, au cerveau que l'estomac est plein.   Lors des essais cliniques, les patients ont perdu entre 22 et 38% de leur poids en un an, sans effort, semble-t-il, puisque sans souffrance, ni faim puisque satiété il y a.  L'appareil est programmable en fonction du patient.

 

Il faudra attendre un peu avant que cette innovation arrive en France, même si elle est désormais disponible dans des hôpitaux en Angleterre, Espagne et Allemagne ; et pour en bénéficier il faut, comme pour les autres chirurgies de l'obésité, un indice de masse corporelle (IMC) de plus de 40.  Ce système et cette intervention coûtent deux fois plus chères des classiques, quid du remboursement de la Sécurité Sociale ?

 

N'allez pas croire que cet article fait suite à Gros ventres ne vous mentez plus !, cette coïncidence n'est que fortuite, que voulez-vous les aléas de l'actualité !..

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Heyokascope
commenter cet article

commentaires

Les pieds dans l'eau 11/03/2011 21:46


A ce niveau ce n'est plus de la médecine mais du commerce... les docteurs répondent aux demandes de leur clientèle pour toujours mieux les satisfaire (et du coup augmenter leur clientèle)... triste
monde!
Bon WE quand même!!
Charlotte.


Heyoka 12/03/2011 08:40



Oui et non, la médecine s'adaptent aux nouvelles maladies, avant avec une alimentation sans hormones, du travail dans les champs et surtout sans écrans, l'obésité était rare, même chez les
nantis...


Quant à l'effet pervers des addictions en tout genre, même à la chirurgie esthétique, aux régimes, etc.... Soupirs...


Bon week-end ensoleillé et allégé à toi.



Gérard. 11/03/2011 10:32


Le corps s'habitue presqu'à tout, du trop manger ou du peu manger, il suffit (avec de la volonté) de décider comment il doit se comporter, deux expériences personnelles me le confirment....dont la
première 13 kgs de moins en 3 mois et demi. sans médoc juste choisir ce que l'on mange avec soin. Ce système pacemaker s'il est efficace s'adresse aux cas désespérés. Bise.


Heyoka 12/03/2011 08:32



La volonté, parfois, est enfouie sous des couches de graisses étouffantes, mais néanmoins protectrices, dans ces cas-là, un petit coup de pouce est nécessaire.  Oui, il y a des cas
désespérés, manque d'amour, manque d'estime de soi, dépression, etc.


Bises allégées.



Belbe 10/03/2011 22:31


est-ce que Mc Do a sponsorisé les recherches ?
Bien à toi !


Heyoka 11/03/2011 10:14



Va savoir, mais si tel est le cas ça sera en sous-marin, car mauvaise pub pour eux ça serait, même si...



Sékateur 10/03/2011 19:59


Je ne me sens pas trop concerné, mais j'ai des doutes sur l'efficacité du système. Quand on est habitué à certaines portions, et à certains goûts, la faim est psychologique. L'estomac peut dire ce
qu'il veut, on garde la sensation de devoir manger. Et puis c'est un plaisir de manger. Alors ce n'est pas une prétendue satiété qui va les arrêter ! Enfin, ce que j'en dis, moi...


Heyoka 11/03/2011 10:14



Je suis d'accord sur ce point, le gros, le en surpoids, l'obèse n'attends pas d'avoir faim pour manger, et c'est bien là le hic.  Mais quand une démarche d'amaigrissement est lancée et que
le patient n'y arrive pas seul, un accompagnement pour l'aider à ne pas "être en manque" d'absorbtion alimentaire, qu'il soit soutient réel pou placebo (ce qui n'est vraiment pas le cas ici) est
une bonne base de départ. 


Certains ont réussi à tricher avec des anneaux gastriques en ingurgitants des liquides très caloriques, mais là c'est de la perversion pure.  Voilà pourquoi l'accompagnement psychiatrique
est obligatoire, un pour dépister de tels comportements possibles et interdire toute intervention invasive dans ce cas, deux pour accompagner le patient dans sa perte de poids et aussi dans
l'acceptation de son nouveau corps.


Tous les obèses morbides n'auront donc pas "automatiquement" le droit à une aide chirurgicale pour maigrir. 



christopheCTL 10/03/2011 17:32


c'est un machin pour maigrir tout en bouffant chez mac do beurk


Heyoka 11/03/2011 10:06



Ah non, contrat il y a à la pause (et surtout suivi psy) !



bellamy 10/03/2011 13:06


Bon , bah c'est pas pour moi , je fais moi même le travail de cet engin" barbare" .
petit indien sait dire non ......heu maintenant !
Hugh ma soeur


Heyoka 11/03/2011 10:05



Petit indien est devenu un grand Sage alors, et tant mieux !


Hugh mon frère.



Déficience Mentale 10/03/2011 12:05


Si tu me mets un truc comme ça... j'suis déjà tellement maigre... dans une semaine tu me voies plus blogguer!
Bonne journée à toi :-)


Heyoka 11/03/2011 10:02



Mais comme ce dispositif est programmable, sans doute qu'il est possible qu'on puisse inverser son rôle initial !  ^^


Have a nice day !



OUPAS 10/03/2011 11:29


BONJOUR HEYOKA !

C'est pour ceux qui bouffent et qui ont faim !

Mais moi je ne bouffe pas je déguste ! Quand un plat est magnifique, même si je n'ai plus faim, je vide mon assiette et quelques fois..... !

Quand un Whisky ou un Cognac est bon, même sans nécessité, j'en prends un deuxiéme et......

Et que dire d'un fromage, des fromages ! Je ne m'occupe pas de savoir si je n'ai plus faim !

Existe-t-il un "pacemaker cérébral" !
Parce qu'hélas, c'est là qu'est l'os ! ( allitération connue )

Bisous Héyoka !


Heyoka 11/03/2011 10:02



Les désordres alimentaires ne touchent pas tout le monde Dieu merci, et ceux qui n'en sont pas atteints ne peuvent pas comprendre.


Pacemaker cérébral, tu sais que tu n'en est pas loin, dans certaines maladies, des plaques de métal sont incérées dans la boite crânienne pour "électriser" le cerveau...


Bise.



trublion 10/03/2011 09:51


les recherches prouvent bien que l' obésité est un réel problème, mais pas considéré comme une maladie, alors pour les remboursements, il faudra mettre de côté !
attention aux détecteurs et aux aimants des scanners !
bonne journée
bises


Heyoka 11/03/2011 09:58



L'obésité morbide est une maladie.  Tu as raison pour les IRM et détecteurs, mais certainement que les matériaux utilisés (comme pour les clous et plaques orthopédiques) ne soient pas
en vulgaire ferraille.


Bises et bonne journée.



manu 10/03/2011 08:14


salut !
je pense qu'il faut être vraiment désespéré pour avoir recourt à ce genre de truc, aussi je ne jugerai pas ceux qui l'utilise . parcontre c'est tout de même à se demandé si il y a un truc dans ce
que l'on bouffe qui fait que l'on se gave ? et si l'on est un tentinet parano pourquoi pas imaginer que l'on nous gave d'un côté pour nous vendre de tel objet de l'autre . çà me fait un peu froid
dans le dos tous çà .On dirait un sénario sortie tout droit des triplettes de belleville.. perso je fais dans le com d'avant , çà ne fonctionne pas toujours mais bon , je reprendrais juste cette
phrase pleine de vérité; ti bouffe , ti bouffe pas , ti creve quand même!
bonne journée manu


Heyoka 11/03/2011 09:56



Ce genre d'appareillage ou d'intervention est pour des cas morbides, et il y en a bien pluss que l'on ne le croit.  Ces personnes ont un suivi en psychiatrie obligatoire avant un tel
acte invasif pour vérifier si un tel dispositif sera toléré moralement et si les nouvelles règles hygiéniques seront respectées.


Oui ça fait froid dans le dos, je suis d'accord avec toi, mais si un coup de pouce, même s'il est un peu trop souvent considéré comme le graal (certains grossissent pour atteindre ce fameux IMC
pour avoir le droit à une intervention), il peut aider une personne à reprendre contrôle de son poids, de son hygiène alimentaire et de sa vie.


Quant aux dérapages graisseux, ils ont moult origines, alimentaires, hormonaux et psychologiques...


Bouffer oui, même avoir un mal-vivre, non !


Bises et bonne journée à toi.



TELOS 10/03/2011 07:29


quand je grossis j'arrête de manger;..c'est simple..


Heyoka 11/03/2011 09:51



Si c'était aussi simple pour tout le monde, surpoids il n'y aurait pas...



Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page