Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 06:28

marechal-ferrant-battre-le-fer.jpgLe forgeron, ou maréchal-ferrant, sait qu'il ne peut travailler ce métal que lorsqu'il est porté au rouge, donc devenu ponctuellement malléable, sous peine de s'épuiser inutilement à le travailler sans effet escompté.

 

Agir au moment opportun en évitant de procrastiner est ici, explicitement imagée, certaines situations ne se présentant qu'une seule fois.

 

Et chauffer vient de chaud-fer, à ce sujet, il n'y a pas si longtemps on tiédissait les lit avec un chauffe-lit rempli de braises ; une jeune mariée a osé rapporter à sa mère que son époux ne voulait pas le faire dans le lit, même s'il était chaud comme le fer, mais c'est là une autre histoire.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gérard 06/02/2011 18:54


comment sais tu que je viens d'avoir un gros rhum ?


Heyoka 08/02/2011 08:13



Bah à sortir ta p'tite reine en plein hiver...



Bigbec 05/02/2011 20:21


Si le forgeron est chauve ??? Il me faudra lui faire dresser autre chose que ses cheveux, faut croire... Oups ;-(


Heyoka 06/02/2011 11:09



Si ce sont les poils du nez.... Atchoum !



martial 05/02/2011 11:23


la forge aux...enfants!


Heyoka 06/02/2011 10:54



Thénardier !



Gérard 05/02/2011 10:53


Oh oui il battre le fer bandant qu'il est chaud ! ! !


Heyoka 06/02/2011 10:50



Aurais-tu la goutte au nez ?



Crikette Guilimaux 05/02/2011 10:37


@ José : "t'as pas honte un peu de faire ton calimero ?" ...tu adores travailler pour ta fifille chérie adorée :-))


Heyoka 06/02/2011 10:22



Faut-il battre la coquille tant qu'elle est encore fêlée ?



José 04/02/2011 03:09


Heyoka,
Ma fille (que tu connais), profitant de mon âge avancé et de ma grande faiblesse physique, a l'habitude de me faire subir des châtiments corporels au prétexte "qu'il faut battre son père tant qu'il
est chauve". Dis, c'est si grave que ça ? :'-(


Heyoka 05/02/2011 10:41



C'est qu'elle a de l'avenir cette petite, utiliser des expressions d'antan en les modernisant subtilement...  ^^   Je serais toi, je chauverais qui peut !



bigbec 03/02/2011 23:03


Histoire d'avoir chaud, je préfère mettre un "moine" dans mon lit plutôt que me retrouver entre le marteau et l'enclume ! Sauf si le forgeron fergeronne à mains nues...


Heyoka 05/02/2011 10:37



Et si le forgeron est chauve sur le dessus de son crâne ?



Batto 03/02/2011 15:40


Marrant la fin ^^


Heyoka 05/02/2011 10:36



...   ;)



Hamster 03/02/2011 10:20


Dans les temps anciens, ceux qui savaient travailler le feu étaient à ce point précieux, qu'on les ligottait à la forge pour ne pas se les faire enlever... ce qui fut le funeste destin d'Héphaïstos
aux enfers


Heyoka 05/02/2011 10:36



Le feu et sa maîtrise ont fasciné de tout temps, mais je ne savais pas que le forgeron fut autant protégé que le barde Assurancetourix !



TELOS 03/02/2011 08:14


j'aime bien ce verbe procrastiner..je l'emploie souvent.


Heyoka 05/02/2011 10:30



Et moi donc...  soupirs



Crikette Guilimaux 02/02/2011 23:43


Je mets en pratique de suite .... au lieu de procrastiner :-(


Heyoka 05/02/2011 10:29



Ne te brûle pas pour autant, et prend des pinces protectrices !  ;)



GieMeF 02/02/2011 22:20


bonsoir la Squaw
mais oui il est bon de se rappeler de ces dictons qui ont certainement tous une origine dans le travail ou les gestes quotidiens
amitiés & bisous
jean-mi


Heyoka 05/02/2011 10:29



Comme toi, j'aime l'origine des expressions, surtout quand elles ont attrait à certains corps de métiers.


Bon week-end à toi.



Sékateur 02/02/2011 21:11


L'expression ne tient donc pas compte de la nature même du métal, qui même refroidi, peut toujours être remis sur les braises pour reprendre sa belle incandescence... suffit que la température soit
suffisamment élevée. Tandis que l'expression semble signifier : c'est maintenant ou jamais...


Heyoka 05/02/2011 10:27



Exact, la signification de cette locution est bien maintenant ou jamais, mais on peut toujours réchauffer le fer comme tu le soulignes, mais là l'intention peut prendre un effet
refroidissant quant à la spontanéité...



martial 02/02/2011 21:00


Dans mon pays sauvage le lit conjugal s'appelait...la forge!


Heyoka 05/02/2011 10:21



Tiens donc et pourquoi cela ?



LoLa 02/02/2011 20:54


Voilà une anecdote intéressante...où est mon fer????
Biz


Heyoka 05/02/2011 10:15



A toi de le croiser pour le ferrer !  ;)


Bises.



rejane 02/02/2011 19:50


bonjour héyoka,
avec un peu de retard je te souhaite une bonne année, mais comme dirait crikette c'est le nouvel an chinois!!!
alors pleins de bonnes choses pour toi et ta famille

forgeron, un métier qui disparaît...
merci pour ce cours d'histoire et de français,
à bientôt jumelle, bises


Heyoka 05/02/2011 10:14



Double bonne année à toi, ma jumelle ; bonheur, santé, prospérité et sérénité pour toi et ceux que tu aimes.


Prions que ces artisanats ancestraux ne disparaissent pas.


Bises et bon week-end.



Déficience Mentale 02/02/2011 17:37


J'adore le petit conte final ! Bonne soirée :)


Heyoka 05/02/2011 10:12



J'en ai presque honte... sourire.


Bon week-end à toi.



OUPAS 02/02/2011 14:34


BONJOUR HEYOKA !

" C'est à force de frapper sur l'enclume que l'on devient marteau ! ".............Mdr !.............

Les dictons donnent des "vérités" et leurs contraires en fonction des circonstances !

" La sagesse d'un éléphant c'est de bien assurer son premier pied avant de bouger le second ! "
Donc, ne nous précipitons pas !
C'est la base de la philosophie naturelle !

J'en suis resté là ! La philosophie moraliste ne me va pas !

Bisous Heyoka !

PS : On peut souder deux bouts de fer en forgeant, je sais le faire.


Heyoka 05/02/2011 10:12



Et c'est en patatant qu'on devient pataton*, pardon c'est en forgeant qu'on devient forgeron !


Bises au soudeur.


 


*Souvenir de gamine d'une crise de rire en épluchant des pommes de terre avec ma feue et chérie marraine



trublion 02/02/2011 11:05


j' ai la chance de voir une émission où on fabriquait des lames damassées !
un travail d' artiste, pour de superbes réalisations
bonne journée
bises


Heyoka 05/02/2011 10:04



J'aime ce genre d'artisanat à traditions ancestrales.


Bises et bon week-end.



noelp 02/02/2011 10:05


Merci pour ce petit cours d histoire surtout que les forgerons comme Arcelor Mittal ,ne s'epuisent plus de la meme façon vu les chaines industrielles qu ils utilisent sauf dans certains pays .Par
contre je comprends ce brave époux qui refuse de dormir avec des braises sous les fesses ,on peut éteindre certains incendies mais il y a des limites :))))


Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page