Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 07:56

La définition de cette expression est connue de tous, elle signifie faire des économies dérisoires, voire ridicules ; seulement savez-vous de quelle époque elle date ?

Avant tout il faut savoir que la chandelle était faite de gras d'animaux qu'on tuait pour se nourrir, contrairement à la bougie qui était faite de cire d'abeille, elle était donc peu chère et surtout dégageait une fumée noire envahissante.  
Les riches et le clergé s’éclairaient à la bougie, alors que les pauvres devaient se contenter de la chandelle, depuis le terme de chandelle s'est anoblit par rapport à la bougie, étonnant non ?

Voici ce que j'ai appris en visitant, récemment, le musée de la Police à Paris : en 1667, le premier lieutenant général de la police,
Nicolas de la Reynie, a été nommé, notamment pour appliquer le mot d’ordre « netteté, clarté, sécurité ». Aussi, il s'empresse d'ordonner la mise en place du premier éclairage public des rues pour la période du 1er novembre au 1er mars, y compris les soirs de pleine lune, car la visibilité la nuit enraye la criminalité.

Cet éclairage est réalisé grâce aux chandelles, pluss économiques, l'électricité n'existant pas, mais l'inconvénient de ces premiers réverbères est qu'il faut les descendre toutes les heures pour couper les mèches charbonnées.

Les bouts de chandelle étaient récupérés puis refondus pour pouvoir être réutilisés, les riches trouvaient ce procédé de la police parisienne mesquin, insignifiant et ridicule, voilà pourquoi de nos jours cette notion de dérisoire est resté dans cette expression alors que l'idée première était d'économiser intelligemment.  Comme quoi la noblesse a encore laissé trace (et pas du plus bel effet) !


Il lui fit voir 36 chandelles lors d'un magnifique souper aux chandelles, se cachant bien de brûler la chandelle par les deux bouts, car sans doute "il lui doit une fière chandelle, même si ce jeu n'en vaut pas la chandelle", se dit-il intérieurement...

 

Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tabellarius 22/11/2009 18:56


T'chao...

Déjà un coup de Nicolas !!!

Bisous la squaw


Heyoka 23/11/2009 11:29


Va savoir ! sourire
Bise


abeilles50 20/11/2009 19:14


Bonsoir
Merci de m'avoir éclairé sur ces économies de bouts de chandelle...
Mais, en Abeille travailleuse, tu te doutes que je milite depuis toujours pour les bougies ! lol
Bon week-end à toi. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


Heyoka 21/11/2009 10:08


Et la lumière fût, comme au siècle des lumières ?
Bise


croc 20/11/2009 18:27


comme toujours..............


Heyoka 21/11/2009 10:07


A découvrir, donc !


capucine 20/11/2009 18:17


Intéressant... aussi bien l'article que les commentaires! Bises.


Heyoka 21/11/2009 10:06


Merci !
Bises


agnesp 20/11/2009 14:02


On peut aussi mettre les pleins phares sur...la vente à la bougie...


Heyoka 21/11/2009 10:03


Rappelle moi ce que c'est... vente aux enchères ?


Alena 20/11/2009 11:31


J'ai jamais su faire la chandelle :/ Comment ça ça a rien à voir ! Bon ben j'adore les bougies ^^ Comment ça on le sait déjà... bon ok m'en vais


Heyoka 21/11/2009 10:02


Je serais bien incapable de faire la chandelle aujourd'hui !
J'ai toujours été hypnosée, comme beaucoup, par la flamme des bougies...


laophi 20/11/2009 09:43


Est ce à dire que du 1er mars au 1er novembre la nuit n'existait pas rendant ainsi l'éclairage public non nécessaire pour la sécurité ? Donc en ce cas, pas besoin non plus de tenir la chandelle ou
la bougie selon la classe sociale à laquelle on appartient.


Heyoka 21/11/2009 09:58


Vi, c'était là aussi des économies de bouts de ...
Faut positiver, comme l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, je suppose !


Crikette 20/11/2009 09:10


Bravo pour cette explication lumineuse. Ce musée brille-t-il toujours par son éclairage, ou a t il été rénover avec des économies fait de bout de chandelles ?Je t'offre un diner aux vieux bouts de
bougies (21°siècle oblige)d'ici Noël :-)


Heyoka 21/11/2009 09:54



En fait, c'est pluss des archives qu'un musée, mais le conférencier est passionnant !
Ah si j'avais eu un prof d'Histoire comme lui...
Hop là pour le dîner au bougies ! :-)



Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page