Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:11

dedale-hyperphoto-rauzier.jpgCet ancien photographe de publicité qui a accumulé une photothèque incroyablement riche de clichés en tout genre, a réinventé la photo-graphie ; L'hyperphoto, concept élaboré et exploité divinement par l'auteur, est l’assemblage de milliers de clichés pris au téléobjectif pour former une image géante dont chaque partie, chaque plan, offre une netteté optimale et qui fourmille de détails.

 

Cet obsessionnel du détail, de l'ensemble, du large et du proche, utilise une technique poussée de l'imbrication des photos en tant que véritable architecte imaginaire.  Chaque gigantesque oeuvre peut atteindre les 2 milliards de pixels et pèse jusqu'à 30 Go, est donc zoomable, comme vous pouvez vous amusez à le faire sur son site.  

 

Pour l'exposition Outremondes, l'auteur nous propose un mélange incroyable d'hyperréalisme et d'onirisme, un monde imaginaire entre Kafka, Bosch et Escher, artistes que j'affectionne pour leur créativité et délires artistiques.  Visions futuristes, fantastiques, baroques et passé réinterprété,  il jongle avec les époques et les styles avec maestria.

 

Il s'amuse à insérer son personnage favori, à l'infini ; un homme de noir vêtu (chapeau, grand manteau et lunettes noires), à la fois signature et dimension symbolique, ordonnateur des énigmes qu'il est.

 

À l'Espace Landowski à Boulogne, je me suis vue plonger littéralement dans chaque hyperphoto (tirage argentique !), comme si je visionnais un court-métrage, le scénario écrit (ou plutôt photographié) accompagne le spectateur dans une rêverie au-delà de l'image.  Je voudrais que les visiteurs regardent mes photos comme on voit un spectacle ; le souhait de Jean-François Rauzier est donc tout exaucé !

 

Dédales, oeuvre présentée ici est une réinterprétation fantastique de l'Opéra de Paris, véritable casse-tête visuel baroque, nous immerge dans des ambiances de films semblables à Au nom de la rose et Harry Potter.

 

Aura-t-il atteint la vision absolue ?

 

A (re)découvrir absolument !

 

 

Dans le même esprit :

Le jardin des délices de Jérôme Bosch

Reptiles de M.C. Escher

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Graphisme - art
commenter cet article

commentaires

mamalilou 14/09/2010 18:25


oh toi aussi tu as eu un coup de coeur pour cet artiste!
ravie de partager ce plaisir avec toi, mais quel talent..
c'est innovant.
douce soirée à toi
bises


Heyoka 16/09/2010 10:02



Si tu as l'occasion d'aller à une de ses expos, tu plongeras littéralement dans ses clichés !


Belle journée à toi.


Bises.



batto 10/09/2010 20:18


Moi je trouve ça trop fort et j'aime bien ^^


Heyoka 11/09/2010 10:43



Une plongée sans fin... =)



rejane 09/09/2010 22:27


c'est extra, je suis allée voir sur le site, des détails comme des feuilles accrochées à une gouttière, des balcons en fer forgé,
j'ai adoré héyoka!!!!
bises de rejane


Heyoka 10/09/2010 12:38



Il a le souci du détail, et quand tu penses au nombre de clichés par oeuvre... vertige assuré !


Ravie que ça t'ai plu.


Bises.



GIEMEF 09/09/2010 21:45


bonsoir Heyoka
je vais aller sur le site de ce photographe original.
bises & amitiés
jean-mi


Heyoka 10/09/2010 12:37



Alors, tu aimes ou pas ?


Amitiés.



laophi 09/09/2010 20:47


Pour profiter de la richesse du détail il ne faut pas un simple mur mais un rempart avec bien évidemment une nacelle pour pouvoir s'approcher si l'on veut conserver une vision naturelle ou une
longue vue autrement. Demain il travaillera dans l'infiniment petit et il faudra un microscope à balayage pour regarder. j'apprécie le concept pour l'aspect technique mais pas le résultat pour
l'inconfort qu'il procure


Heyoka 10/09/2010 12:29



Les tableaux, grandeur nature, ne procurent aucun inconfort.  Quant à l'infiniment petit, ça sera sans moi !



PhotOpus 09/09/2010 05:43


J'adore ce concept qui exploite les grandes capacités de stockage d'aujourd'hui. Tu trouveras chez moi un lien http://www.arnaudfrichphoto.com/paris-26-gigapixels-plWR.htm d'un photographe Arnaud
Frich qui a réalisé aussi ce genre de photos et notamment Paris montré sur une photo de 26Gb !!!


Heyoka 09/09/2010 08:50



Je connaissais, les records sont faits pour êtres dépassés !  ^^



laophi 09/09/2010 00:20


Autre exemple qui montre toute la difficulté pour obtenir le savant mélange entre l'art de l'imagination et la technologie. Le perfectionnisme trop poussé peut détruire le rêve. Nombre de musiciens
en ont déjà fait les frais par exemple.


Heyoka 09/09/2010 08:48



Donc tu n'aimes pas...



Gérard 08/09/2010 21:56


je suis chez Crikette ?


Heyoka 09/09/2010 08:48



Te serais-tu perdu dans les dédales d'overblog ?



christopheCTL 08/09/2010 17:04


jetait voir son site pas inernet c'est bien pour decouvrir des chose: boulogne est un peu loin de chez moi


Heyoka 09/09/2010 08:43



Il est un grand voyageur, comme toi !



Crikette 08/09/2010 15:35


Lu, approuvé, et j'ai signé !

Très belle description et analyse de cet artiste.


Heyoka 09/09/2010 08:34



Merci Jiminy !   =)



Nova 08/09/2010 11:06


Merci pour la découverte :)
A appronfondir...c'est intéressant tout ça.


Heyoka 09/09/2010 08:32



Tout le plaisir est pour moi !  =)



trublion 08/09/2010 10:37


et il ne se contente pas d' observer, même s' il nous en donne la possibilité!
une vision du monde avec un certain recul, tout en gardant les détails ! surprenant
bonne journée


Heyoka 09/09/2010 08:30



Recomposer pour mieux observer semble être son credo...


Bonne journée à toi.



Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page