Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:17

pole-emploi-.jpg... Pardon, on doit désormais dire le Pôle Emploi (budget du nouveau logo : 500 000 euros facturés par l'agence Nomen, ce qui est quand même moins cher que celui de l'ANPE renouvelé en 2004 pour la modique somme de 2,4 million d'euros...  no comment) car depuis peu l'ANPE et les ASSEDIC sont mariés.  Pas partout vous me direz, car certaines agences ne reçoivent pas les candidats pour les accompagner au retour à l'emploi, mais s'occupent uniquement de la partie comptabilité et administrative, alors pourquoi une telle association et surtout pourquoi avoir utilisé l'argent du contribuable à si mauvais escient ?

Cet établissement, qui est supposé accompagner les chômeurs ou, plus politiquement correct, les chercheurs d'emploi, ne réponds pas aux candidats qui postulent aux annonces de l'agence !  Voilà presque un mois que j'ai postulé à un poste de communication au Pôle Emploi, et ils n'ont même pas daigné me répondre par la négative... Voilà un bien mauvais exemple à donner autant aux candidats qu'aux autres recruteurs ; pourquoi perdre du temps à répondre, les candidats sont si nombreux qu'ils se noient dans la masse, après tout ils ne sont que des numéros parmi tant d'autres...  Alors pourquoi postuler, si on est invisible et insignifiant...

Et je préfère jeter un voile de colère sur une candidature pour laquelle j'ai été obligée  de postuler sous peine de radiation : j'ai dû répondre à une annonce où je devais me porter volontaire, oui oui vous avez bien lu volontaire, pour intégrer l'armée en tant que graphiste pour un CDD d'un an pour la modique somme de 850 euros.  Détail amusant, j'aurais été blanchie, nourrie et logée, j'aurais fait quoi de mes mutants et de mon appartement qui coûte plus cher que le salaire proposé ?   Et cerise sur le gâteau, l'armée m'a répondu qu'ils me remerciaient (eux au moins répondent) pour ma candidature, mais que j'étais... hum... trop âgée... l'annonce ciblait les moins de 26 ans !!

Après avoir navigué, je ne saurais jamais pourquoi, entre plusieurs agences et plusieurs référents (sans doute ce fameux mariage mégalomane), ensuite après avoir été abandonnée durant un an complet, me revoilà accompagnée par un dernier et ultime conseiller depuis peu, j'espère que cette fois-ci ça sera fructueux.  J'en suis même à demander un accompagnement psychologique personnalisé, c'est dire ma perte de confiance d'autant plus qu'il me semble que certaines personnes de mon entourage commencent à douter de moi !

Trouver un emploi, n'est pas chose facile, je parle d'un emploi où l'on va s'éclater, s'épanouir, pas un emploi alimentaire qui pourrait démotiver ou déprimer...

Mesdames, Messieurs les recruteurs (Pôle Emploi et autres), ayez la gentillesse de prendre le temps de répondre, même une réponse négative, aux candidats non retenus, c'est un petite geste pour vous, un grand, qui a son importance, pour nous autres candidats, on a besoin de reconnaissance et d'avoir un sentiment d'existence !

La squaw se sent mieux après avoir jeté son pavé dans la mare, ce coup de gueule n'est pas si anodin qu'il en a l'air.  Elle aurait pu s'amuser à faire des lettres de non-motivations pour se défouler, mais elle préfère les laisser au brillantissime Julien Prévieux ancien chômeur de longue date qui depuis s'est consacré à la création.

Et si, par hasard, vous entendez parler d'un poste de communicante visuelle ou écrite, faites moi signe (j'envoie mon cv sur demande) !

 

 

Dans le même esprit :

Faire travailler les chômeurs gratuitement ?

Juniors et senior pour le retour à l'emploi, même combat ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Tranche de vie
commenter cet article

commentaires

Poucette 17/05/2010 08:42


Bonjour Heyoka,
Je lis cet article aujourd'hui et j'espère que tu vas retrouver du boulot. Tu as bcp de talent. Je ne connais rien à ton milieu prof mais sait-on jamais ! Surtout continue à croire en toi !
Bise


Heyoka 18/05/2010 10:11



Disons que j'essaye, laborieusement, de croire en moi... 


Merci pour ton soutien !


Bises.



Maelle 13/01/2010 13:05


La situation en Belgique est pareille.. En plus ici on te propose des formations ... genre remise à niveau en biochimie et il n'y a pas de Labo... c'est hallucinant.. et pire ici est que les
mentalités non pas évolué et que pas mal de personne considère les chomeurs comme des profiteurs... On parle de réactivation des chomeurs de plus de 50 ans.... mais à 53 ans on leur propose une
"mini-dispense" c-à-d ne plus devoir justifier d'une recherche d'emploi mais si on te propose un job genre titre service tu ne peux refuser...

Heyoka, ne doute pas de toi... tout comme d'autre je t'affirme que tu es quelqu'un de génial et que oui le "job" se fait un peu attendre.. mais il arrivera !


Heyoka 14/01/2010 11:00


Finir sa carrière sur un "titre service", n'est ni gratifiant ni flatteur... Je n'ose penser au taux de suicides...


Milady 13/01/2010 11:45


Oui c'est sur...J'espère aussi que la perception du chômage a changé. J'ai parfois l'impression que les gens mettent tous les chômeurs dans le même panier, alors qu'il y a différents types de
chômage, et différentes raisons qui conduisent à cette "pause forcée" ( terme très approprié d'ailleurs !)


Heyoka 14/01/2010 10:56


On met tout le monde dans le même panier, et on pense la même chose de tout ce petit monde mélangé... Seulement depuis quelques années, j'ai l'impression que ce fléau touche
(malheureusement) toutes les familles, donc que ce regard hautain a changé, enfin j'ose l'espérer...


Milady 12/01/2010 10:26


Hum maintenant tu fais partie de la famille ! Non seulement beaucoup de gens ne comprennent pas le chômage, mais ils y en a beaucoup qui ont des a priori à ce sujet.
Comme si le chômeur était "coupable"....en tous cas, ma mère en est persuadée !


Heyoka 13/01/2010 10:06


Je t'avoue que je me serais passée de cette famille-là, sourire.
J'ose espérer que les temps ont changé, et que le regard sur cette "pause forcée" n'est plus la même, à la condition évidemment que les suceurs professionnels de société disparaissent...


Milady 11/01/2010 13:16


Exactement ! Apparemment seuls ceux qui ont vécu ce genre d'épreuve comprennent...


Heyoka 12/01/2010 08:18


Tout à fait vrai, je me souviens de mon regard agacé et incompréhensif sur les chomeurs quand j'étais en poste...


Milady 09/01/2010 18:36


Je rejoints ta colère Heyoka ! Le chômage est comme une gangrène qui nous dévore de l'intérieur, nous affaiblit physiquement et psychologiquement. Et comme on se sent démunis, insignifiants, à
juste titre puisque la réponse apporté à ce problème n'est pas adaptée.


Heyoka 10/01/2010 11:27


Oui, une gangrène qui bouffe de l'intérieur, donc qui ne se voit pas forcément de l'extérieur... L'entourage ne comprends pas tout...


mamalilou 08/01/2010 22:14


lol on se marche sur les plates bandes!! :))
je te remercie pour ce pavé dans la mare qui me fait aussi du bien!
j'ai sorti les rames et même le spi opérationnel d'ailleurs!!! mais bon il faut bien le dire, les contrats sont passés de 4mois à 4semaines, puis à des remplacements de tout et n'importe quoi sur
2semaines max, alors adaptable je suis, mais mobile beaucoup moins avec les "mutants" comme tu dis... et l'appart en proportion...
à moins de me trouver une roulotte, je vois pas d'autre option...
donc la loterie oui c'est un peu ça
42ans trop vieille, trop d'enfants...trop trop trop ou pas assez, faut bien le dire en ce moment ça sélectionne jeune et pas cher, dispo et mobile, libre et sans projet perso...
bon courage à toi aussi!!
bisou solidaire


Heyoka 09/01/2010 12:37


J'avoue que l'intérim n'est pas du tout le reflet de ma personnalité, je te tire mon chapeau bien bas pour ces prouesses professionnelles !
Hop on se serre les coudes et on y croit !
Baisers de soutien


Alena 08/01/2010 19:06


Mdrrr je crois que c'est mort, ça fait presque 2 mois et pourtant la fille était intéressée par mon profil, qu'est ce que ça aurait été si ça avait pas été le cas ! Eux qui brassent de la
paperasse, c'est pas la bonne qui font !


Heyoka 09/01/2010 12:25


Ah, oui, deux mois, ça fait long... mais bon, ne sait-on jamais, ils ont peut-être reçu tellement de candidatures qu'ils épluchent toujours... Arf...


Crikette 08/01/2010 10:08


Rendez vous mardi matin 10H pour atelier recherche d'emploi Mme Heyoka ....:-D


Heyoka 09/01/2010 12:08


10 heures, mais c'est archtement tôt !
Pfff, et ce stupide adage qui dit que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...


l'article "Salariés et chômeurs-précaires, ensemble contre la dérive infernale de Pôle Emploi !" annoncé ci dessus 08/01/2010 09:53


j'annonçais l'article "Salariés et chômeurs-précaires, ensemble contre la dérive infernale de Pôle Emploi !
" mais le post précédent n'a pas donné son url, vous le trouverezz ci-bas


Heyoka 09/01/2010 12:07


Merci.


ensemble contre la dérive infernale de Pôle Emploi ! 08/01/2010 09:50


Faut peut-être pas trop charger les agents du Pôle. Il y a quelque chose de voulu et d'organisé dans ces oppositions entre salariés des eux coté du guichet. Eux ils ont la trouille des chômeurs, et
nous on doit les craindre. Le passage par la peur, il faudrait en faire quelque chose, de deux cotés.

Certes des agents font des saloperies, ceux qui jouent à l'école de commerce avec leur flux (nous) et coachent à loisirs, ceux qui se vengent de leur triste sort sur plus faibles qu'eux, ceux qui
ont intégrés à fond la logique gestionnaire ("vous voulez quelque chose ? le téléphone est derrière vous, appelez le 39 49"), avec ou sans états d'âme, mais l'essentiel est que comme à France
telecom (orange), ça déprime en masse, ça se suicide, ça veut démissionner pour échapper à un taff super paradoxal : faire disparaître les chômeurs, par l'embauche, par la radiation, par le
découragement (pourquoi s'inscrire lorsque l'on a droit à rien comme la majorité de chômeurs ?).

Un seul exemple, la machine à précariser qu'est le pôle est réglé pour le suivi mensuel obligatoire (nous activer, nous radier, faire peur, n'avoir rien à proposer sauf de remplir les modules des
prestataires grassement financés avec notre fric pour nous faire tourner bourrique, perdre du temps), mais l'objectif n'est pas réalisable. L'ordinateur et le chef d'agence va surbooker le
conseiller en anticipant des absences à convocs, l'entretien doit, selon les prescriptions de la direction, durer 20mn, loin de ce qui serait nécessaire dans les cas où les entretiens peuvent
servir à quelque chose, selon les moments, l'agent devra le faire baisser à 10mn pour prendre tous ses chômeurs, et puis quoi de mieux que de faire ça par tel ou mel, on gagne du temps pour
atteindre l'objectif affiché.

Moi j'y vais pas, j'ai autre chose à faire que de piquer un c oup de sang face à un employé qui est supposé me manager, donc la veille je déclare un "changement de situation pour me couvrir, hop un
tour dans "mon dossier " pôle par le net, je colle deux jours de congés (on a droit à 35 jours par an) et je suis tranquille. Par la suite je reçois le courrier rituel suite à notre entretien du
tant... vous êtes convoqués le tant". L'entretien a pas eu lieu,le prochain aura pas lieu, mais la bécane a l'air de tourner. C'est ce qu'on appelle un accord gagnant, la direction a son score,
l'agent atteint ses objectifs, je suis moins emmerdé.

Cette machine bureaucratique est comme les autres braqués sur des indicateurs, elle tourne pour elle, selon une logique du chiffre, des indicateurs de gestion, etc.

Et pour pas mal d'agents cela les ruine : à quoi ça sert ce que je fais ? pourquoi on m'emmerde avec des trucs infaisables ? c'est quoi ces notions de performance que l'on m'impose dans mon taff et
que je dois en suite imposer aux chômeurs alors qu'il n'y pas d'emploi ? j'ai rien à leur proposer en matière de formation, de taff, de droits et en plus je dois les faire chier, leur demander de
raconter leur vie, bidouiller des faux trucs où il ne se passe rien ?

Je suis pas pour l'indulgence, pas pour les déresponsabiliser de ce qu'ils font,mais il faut quand même piger où on met les pieds. Pas mal d'entre eux sont écoeurés par des pratiques pourries
(comme les annonces bidon d'un Pole qui était déjà avant sa création la première boite d'intérim de France : 80% des embauches sont en cdd).

Au lieu de tomber dans le panneau de la concurrence de tous contre tous, il est plus judicieux par exemple d'utiliser le "droit à l'accompagnement" (on peut toujours se faire accompagner par la
personne de son choix pour les démarches administratives), pour ne pas se laisser marcher sur les pieds, pour ne pas subir l'individualisation que cette institution a pour mission de fabriquer.

Si vous prenez le temps de consulter le lien clicable ci-dessous "ensemble contre la dérive infernale de Pôle Emploi !" vous y trouverez aussi le texte des grévistes du Pôle de La Courneuve et des
exemples d'action collectives dans les Pôle pour récupérer des droits


Heyoka 09/01/2010 12:55


Ah ce 39 49 bien impersonnel et qui arrange le système... On devient numéro fantôme et surtout on le reste, et on nous convoque uniquement pour un flicage (enfin c'est le ressenti de
beaucoup).  J'avoue que j'arrive toujours en mode attaque, grande blessée que je suis de cette "matrice", car j'ai toujours le sentiment de ne pas être entendue, je me suis même payée une
formation refusant d'attendre les bras croisés à ne rien faire et là je n'ai eu aucune aide, juste un papier à signer "prouvant" que le conseiller (mon premier) m'avait trouvé cette formation
alors qu'il n'avait pas levé le petit doigt pour me l'obtenir gratuitement...

Merci pour ton lien.


Mimisan 08/01/2010 09:24


Ma fille se plaint exactement des mêmes choses et pire encore.
Il se passe de drôles de choses à l'ANPE...


Heyoka 09/01/2010 12:05


Système pourri et pourtant envié de beaucoup de pays... Il suffirait de si peu pour...


laophi 08/01/2010 07:55


ANPE en crise et plus crédible, Assedic dans le même état. Cela fait tâche tous ces chômeurs et cela ne contribue pas à redorer le blason de notre beau pays et surtout de ses "politichiens".
Noyons donc le poisson dans l'eau en mariant les moribonds handicapés et en faisant croire que tout va bien dans le meilleur des mondes avec un relookage disproportionné et onéreux (c'est déjà fini
la chasse au gaspi ?).
Le fantôme ainsi obtenu a abandonné son déguisement de super héros de la réinsertion professionnelle et l'a troqué contre celui de super flic qui traque, pourchasse et menace ces chômeurs, tous
suspectés de profiter honteusement dans une attitude attentiste, des largesses gouvernementales au lieu de se préoccuper à chercher du travail. Certes il y a des "chômeurs professionnels" qui
abusent du système mais de là à mettre tout le monde dans le même panier, il n'y avait qu'un pas à faire et il a été franchi sans honte et sans scrupule dans le plus grand mépris pour ces rejetés
de la société que sont les demandeurs d'emploi.
Avec les outils modernes tels que le net nombre d'employeurs n'ayant plus confiance dans cette structure, n'utilisent plus leurs service ou alors pour se faire de la pub déguisée derrière des
annonces sans position réellement ouverte. Cela fait le jeu du pôle qui peut ainsi présenter des annonces mais en sachant bien, ou alors ils sont stupides, qu'il n'y a aucun fondement derrière.
Une question me titille et malheureusement il sera difficile d'en obtenir la réponse : combien d'anciens salariés de L'ANPE ou des Assedic sont désormais de l'autre côté de la barrière en étant eux
mêmes demandeurs d'emploi?
J'espère me tromper mais à ce rythme là, bientôt le pôle emploi ne s'occupera plus qu'exclusivement que de ses employés ou personnels de département et services connexes et quant aux autres
demandeurs d'emploi il faudra être "pistonné", pas pour avoir un job mais pour pouvoir être pris en charge par le pôle.
Où se trouve le progrès dont nos politiciens se vantent dans tout cela ? N'oublions surtout pas de voter....mais en n'étant pas convaincu moi même,toutefois, que de l'autre "côté" il y ait des
solutions.


Heyoka 09/01/2010 12:50


Tu as raison le ressenti des pointeurs est plus le flicage que l'accompagnement au retour à l'emploi.  Plus personne n'a confiance en l'autre, tout le monde se méfie (on fini même
pas se demander si les annonces ne sont pas bidons).  On paye pour les suceurs de société et les profiteurs du système (pourtant ce sont toujours les mêmes), ça n'est pas juste !


india 08/01/2010 00:21


Bon d'abord, tu es passionnante Heyoka et je suis bien heureuse d'avoir fait ta connaissance, ils ne savent pas ce qu'ils perdent ces potentiels employeurs...mais enfin oui, tu as raison, une
réponse au moins ne ferait pas de mal. Mon fils écrit 20 lettres par mois et s'il reçoit plus de trois réponses c'est un miracle (qui n'arrive jamais cela dit). Et ses lettres sont top ! Bon, le
bagage manque mais justement ils cherchent des jeunes et refuse les plus de 26 ans (t'as vu je fais gaffe à ce que j'écris :). Donc ça pêche, ça bugue quelque part mais où ?. Bref, trouver un
travail de nos jours et pour qui que ce soit, c'est plus que la galère car on ne sait pas ce qu'ils veulent. Des jeunes avec expériences mais qu'ils paieraient moins bien ou des vieux (je me lâche,
t'inquiète je suis vieille aussi j'en ai 42)à la ramasse qui sont capables mais qui ont besoin de thunes pour payer le loyer et seraient prêts à faire n'importe quel boulot de merde. Bon, et c'est
quoi ce mariage mégalomane ?? Bisous bonne nuit


Heyoka 08/01/2010 09:37


Merci pour le compliment, ça fait chaud au palpitant.

On me dit toujours que le futur employeur est un homme comme un autre qui a besoin d'être rassuré.  Il est difficile pour un jeune de rassurer sans expérience, tout comme il est difficile de
rassurer quand on a soi-même perdu confiance en soi... Arf, cercle vicieux...

Ben le mariage mégalomane dont je parle c'est celui de l'ANPE et des ASSEDIC !  Il suffit de regarder l'argent dépensé uniquement pour les logos...

Bon wik à toi.





Oligo 08/01/2010 00:17


J'ai aussi passé par l'ANPE et c'est pas grâce à eux que j'ai trouvé du taf et les conseillers ne sont pas des flêches. Le pôle emploi, c'est comme le pôle nord, ça va connaitre la fonte des
glaces.
Courage Heyoka ;-)


Heyoka 08/01/2010 09:31


La fonte des glaces ? Nonnnnnnnnnnnn
Merci Oligo !


bria 07/01/2010 23:28


Bonjour
Que de souvenirs ces moments là
En 1997 j'ai eu affaire à eux, licenciement économique
Franchement ca montre bien que c'est un domaine public
Tout le monde s'en fou et pour bénéficier à quelque chose il faut soit être âgé de moins de 26 ans ou sa carte de fidélité de chômeur depuis plus de 5 ans. C'est un grand n'importe quoi ce systéme,
ils font tout pour démoraliser les personnes de bosser, je me suis rabattu sur l'intérim et depuis tout va bien ...
Je te souhaite tout autant et même mieux ;-)


Heyoka 08/01/2010 09:24


C'est parfois l'impression que j'ai ça, de n'être qu'un numéro qui ne rentre pas dans les cases... (toujours ce "trop" ou "pas assez")
Merci pour tes encouragements.


Alena 07/01/2010 21:19


Je suis tout à fait solidaire avec toi, j'attend toujours une réponse de ma candidature à un poste de conseillère emploi... Il donne un bien bel exemple tiens !


Heyoka 08/01/2010 09:19


J'ai vu qu'ils recrutaient 150 conseillers emploi.
Tiens-nous au courant d'une éventuelle réponse que j'espère positive ! (Zut si tel est le cas, on ne pourra plus critiquer l'institution... sourire)


Gitana 07/01/2010 21:04


Pendant ma période de recherche d'emploi j'ai eu la chance de tomber sur une conseillère sympa et ouverte. D'entretiens en entretiens elle a fini par me parler de son boulot: surcharge de taf (pour
elle), quotas, chiffres, procédures administratives à la con, etc. Ras le bol. Elle a fini par démissionner!
Mais pendant ses absences, j'ai eu à faire à ses remplaçants... et j'ai du:
Répondre à des annonces qui n'avaient rien à voir avec mon expérience
Falsifier mon cv. Oui oui, sur ordre de la conseillère. « Vous avez ka faire une formation »
Elargir mon champs de recherche: ben quoi, 2 heures de trajet matin et soir, quand on veut vraiment bosser, on peut le faire non?
Me reconvertir. En papillon M'sieur ducon?
Repartir à l'étranger étant donné qu'apparemment j'avais passé de très belles années là-bas. La France tu l'aimes ou tu l'as quittes, en sorte.
Pas facile de rester zen et de pas leur balancer que les boulets ce sont eux.
Un jour je reçois, encore une fois, une « invitation sous peine de radiation » une offre d'emploi
pour un poste ne répondant pas à mon expérience. Ras la casquette j'en avais, et je fais une lettre de démotivation. Je résume:
« Devant l'obligation de répondre à votre annonce sous peine de radiation je vous envoie mon cv. Vous verrez que mes formation et expériences ne correspondent pas aux fonctions du poste, bla
bla bla ».
4 mois + tard il m'appelle et je bosse dans une autre partie de ce cabinet depuis pluss de 3 ans. Comme quoi...
Et, cerise sur la gâteau, après 6 mois dans ce cabinet et après, bien sûr, avoir informé l'anpe de ma reprise de travail, je reçois une « invitation sous peine de radiation » pour
postuler, devinez où? Là où je bosse!
J'ai appelé le « responsable » de l'annonce à l'anpe et je me suis fais un petit plaisir très politiquement incorrect.

Après ce déballage personnel, je dois te dire que l'image qui illustre ton billet est très bien trouvée!
Avec ton œil et ta plume, tu vas bientôt trouver chaussure à ton pied. :)


Heyoka 09/01/2010 12:46



Euh tu as quelque chose contre les papillons ? :-D

Suis ravie que ta lettre de démotivation intelligente a marqué les esprits de cette boite, mais je suis certaine aussi que ton cv et tes compénces étaient bien au-dessus du lot pour qu'ils
mettent ton courrier précieusement de côté.

Le politiquement incorrect, on attends tous de pouvoir le placer au bon moment, même si parfois on se ronge les freins... sourire...

Merci pour ton message sur ma boite perso, je te réponds avant demain.




Gérard Méry 07/01/2010 19:43


Malgré la chance et le travail acharné de mon fils, 24 ans d'avoir trouver un emploi d'ingénieur en informatique, je suis parfaitement conscient de la galère pour certains et nombreux de rechercher
un djob à la hauteur de leurs études.
J'espère que tu as envoyé ce texte à qui de droit.


Heyoka 08/01/2010 09:09


Bravo pour ton fils !

En fait, je ne suis pas persuadée que mon coup de gueule plaise à des futurs employeurs, mais ils le liront puisque je présente ce blog dans mes lettres de candidature.


Nina d'İstanbul 07/01/2010 18:18


juste pour te dire que parmi les affiches ; istanbul capitale européenne, sur ce lien je me disais que la 6 ème ( sur ce lein) était sans doute pour toi ...
http://www.tutunamayanlar.net/forum/ressamlar-ve-eserleri/istanbul-2010-avrupa-kultur-baskenti-afis-projesinde-ilk-20-afis-t1534.0.html
bises et merveilleuse année 2010


Heyoka 08/01/2010 09:06


C'est gentil merci, ces affiches sont très intéressantes, inventives.  La communication du Pôle emploi devrait en prendre de la graine !
Excellente nouvelle année à toi.


Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page