Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 06:55

Surtout ne croyez pas que je donne dans la scatophilie, mais je relève là un défi de traiter ce sujet pour le moins... chaud !

Il faut déjà savoir qu'une vache moyenne produit à peu près 12 bouses d'environ 4 kilos chacune, je vous laisse donc faire le calcul de cette production d'or noir ; mais  jetons un voile pudique sur l'émission de gaz de cette dernière, car le sujet nous intéressant ici, finalement, est riche.

Non seulement la bouse de vache est un écosystème fascinant et complet, les volants et les rampants coprophages affluent vers cet insectopia gargentuesque en moins de 3.6 secondes, mais elle peut être utilisée à l'infinie pour tout humain qui n'hésite pas à y approcher son nez !

Certains l'utilisent en tant que matériau de base comme engrais,  comme combustible (bois de vache) ou pour construire des maisons en torchis, voire  pour fabriquer des briques de terre crue, d'autres à l'âme artiste l'utilisent comme matériau de sculpture
 ou pour aider son voisin

Dès l'âge de bronze, elle servait pour fabriquer des moules en terre : la paille mélangée à la bouse brûle lors de la coulée du métal laissant ainsi des petites trous permettant au gaz de s'évacuer, astucieux non ? Cette méthode traditionnelle et ancestrale est encore utilisée de nos jours dans la fonderie traditionnelle de fonte !

La médecine ancienne recommandait l'application de bouse pour soulager brûlures, plaies et piqûres.

On peut prématurément vieillir des porcelaines en les plongeant quelques mois dans un fumier (rhoo les tricheurs)...

Et plus étonnant encore, une douce odeur de vanille, qui se dégage d'une bouse de vache cuite durant une heure et soumise à pressurisation, serait utilisable pour fabriquer du shampoing et des bougies aromatiques, voilà la découverte d'une scientifique travaillant pour le gouvernement !

Voilà tout ce que j'ai trouvé, mais il y a, sans doute, d'autres exploitations de cet or noir.  Alors, convaincus de l'utilité de la bouse de vache ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Astuce
commenter cet article

commentaires

anoswiqh 10/11/2016 15:58

bruler une bouse crée une douce odeur de vanille utilisable pour des shampoings et des bougies

La Griotte 09/01/2011 16:22


C'était au temps où les vaches ne mangeaient QUE de l'herbe ! Sinon, j'aime bien la bouse qui se jetait sous les souliers vernis aux enterrements dans les petits villages de mon enfance... surtout
quand le cadavre n'avait pas été un brave type et le cortège bien hypocrite !


Heyoka 10/01/2011 10:33



Il va de soi que je parlais des vaches des près et non des vaches industrialisées, les pauvres.


Ravie de t'avoir provoquée une séquence émotion !



Anne deB 29/06/2010 13:03


On peut aussi mettre des pétards dedans...


Heyoka 30/06/2010 09:44



Par exemple...  ^^


La dernière mode en Chine rurale, est le chauffage à la bouse de vache.



mutuelle chomeur 16/11/2009 12:55


buerk


Heyoka 17/11/2009 09:30



C'est une onomatopée qui en vaut une autre...



occitanne 05/10/2009 17:31


Nous nous servons aussi du crotin de brebis pour fumer et entretenir notre patager.Ainsi les tomates et autres légumes,sont moins désséchés et nous avons de magnifuqes légumes
amitiés


Heyoka 06/10/2009 10:04


Merci de nous faire partager ton expérience.  Oui le crotin et la bouse ont moultes utilisations/


eleonor 03/10/2009 10:56


j'adore cet article, la vache tant décriée aurait donc une utilité....
enfin une bonne nouvelle au royaume du tout fric, elle nous offre un trésor que bien peu savent encore utiliser....


Heyoka 04/10/2009 12:26


Oui, toutes les déjections des herbivores sont donc utilisables, imagine celle des éléphants ! :-D


croc 02/10/2009 11:12


intéressant, très ! la bouse de vache :pour moi l'odeur m'évoque mon enfance, quand j'allais me balader à travers champs avec mes grands parents. A l"époque les vaches broutaient librement dans les
prés, pas comme maintenant ......;


Heyoka 03/10/2009 10:33


Je suis comme toi, en fait les odeurs de campagne ne me dérangent pas, au contraire elles ravivent en moi des souvenirs agréables...


laophi 02/10/2009 04:11


Il est un usage non encore cité, c'est l'utilisation de la bouse comme élément d'orientation et de repérage le jour complémentaire aux étoiles la nuit sans nuage, bref un précurseur du GPS mais
sans la voix. Nos illustres ancêtres explorateurs avaient cette connaissance de savoir se situer rien qu'en regardant les bouses sur le sol tout au long de leur parcours. Est ce de là ou d'un
esprit dérangé que provient l'expression : ne pas perdre la bouse sol ? Bon je retourne me coucher, j'espère retrouver le chemin du lit...


Heyoka 02/10/2009 09:32


Va savoir, avec toi, si cette information est véridique :-D !


Authentiqua 01/10/2009 23:09


J'étais au courant pour le parfum à la vanille beurk... Je ne savais pas le nombre de bouses qu'une vache faisait par jour... Ca éclabousse, il ne faut pas se mettre trop près lorsqu'elles
défèquent...


Heyoka 02/10/2009 09:31


Bah quoi, la vache elle mange la jolie herbe verte et parfois de jolies petites fleurs printanières...


Gitana 01/10/2009 20:06


Au pays de la vache sacrée la bouse serait aussi utilisée, mélangée avec des feuilles de neem broyées, comme tonique pour la peau. Une crème de bouse aiderait les abcès à mûrir et soulagerait les
démangeaisons de la peau.
Réduite en cendre, elle servirait pour récurer les casseroles car excellent nettoyant et dégraissant.
Elle serait utilisée comme blanchisseur et très prisée par les artistes traditionnels qui peignent sur les toiles de coton : la bouse fraîche est collectée et diluée avec de l’eau. Le tissu est
trempé dans ce mélange pendant un ou deux jours pour être ensuite séché au soleil.
Je découvre certaines similitudes entre l’utilisation de la bouse de vache et celle du vinaigre blanc… J’en suis toute coite !


Heyoka 02/10/2009 09:28


Oh merci pour ces précisions précieuses !
La bouse n'a pas finit de nous étonner :-).


Gitana 01/10/2009 19:41


Il était une fois une petite pomme sur son pommier au milieu d’un pré. Sous l’arbre une petite bouse reposait ses effluves sur l’herbe verte. Le vent se mit à souffler et fit tomber la petite pomme
à côté de la petite bouse.
"Pouahhh " fit la petite pomme
C’est alors qu’une vache s’approcha et mangea la petite pomme.
"A tout à l’heure" lui dit la petite bouse.

(Bon, va falloir que j’trouve aut’chose si j’veux pas m’faire jeter) lol


Heyoka 02/10/2009 09:27


Oh elle est trognonne !
Tiens ça me rappelle l'histoire des deux cygnes sur un lac au printemps...


Alena 01/10/2009 14:26


Voué c'est vrai qui faudrait revenir aux bonnes vieilles méthodes, ça polluait moins et ça faisait moins de déchets pour l'environnement (sans vilain jeux de mots) !


Heyoka 02/10/2009 09:22



Vrai de vrai, mais elle est toujours utilisée, même aux US !  Je me souviens du voisin qui ramassait les bouses de vaches séchées pour s'en servir comme combustible...



Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page