Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 10:18

Voici un texte que j'affectionne depuis que je l'ai découvert il y a quelques années.  Je ne suis pas particulièrement friande de ces écrits, aussi beaux soient-ils, car je trouve ces différents thèmes philosophiques de comptoir trop usités à tort et à travers sur la toile.

Mais je chéris ce texte, tout comme celui de Kipling,  car il me parle ; il n'est pas assimilé à une religion quelconque, mais à la force que l'on a au fond de soi.

Quelque soit notre âge, il me semble que ce texte résonne en nous et je serais curieuse de connaître votre réaction vis-à-vis de celui-ci.


Un corps t'a été donné. Tu peux l'aimer ou le détester, mais ce sera le tien pour toute la durée de cette vie.


Tu vas apprendre des leçons. Tu es inscrit(e) dans une école informelle à plein temps appelée «Vie ».  Chaque jour tu auras l'occasion d'apprendre des leçons dans cette école.  Tu pourras aimer les leçons, ou penser qu'elles sont idiotes ou sans pertinence.


Il n'y a pas de fautes, seulement des leçons. La croissance est un processus d'essai et erreur : l'expérimentation.  Les expériences "ratées" font tout autant part du processus que celles qui réussissent.


Une leçon sera répétée jusqu'à ce quelle soit apprise. Une leçon te sera présentée sous diverses formes, jusqu'à ce que tu l'apprennes.  Quand tu l'auras apprise, tu pourras passer à la leçon suivante.


Apprendre des leçons ne finit jamais. Il n'y a pas de partie de "Vie" qui ne contienne de leçon.  Si tu es en vie, il y a des leçons à apprendre.


"Ailleurs" n'est pas meilleur qu' "ici". Quand ton "ailleurs" est devenu "ici", tu obtiens à nouveau un autre "ailleurs" qui a son tour te semblera meilleur qu' "ici".


Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même. Tu ne peux aimer ou détester quelque chose chez autrui que si ce quelque chose reflète une chose que tu aimes ou que tu détestes en toi.


Ce que tu fais de ta "Vie" dépend de toi. Tu as tous les outils, toutes les ressources dont tu as besoin. Ce que tu en fais dépend de toi. Le choix t'appartient.


Tes réponses sont en toi. Les réponses aux questions de la "Vie" sont en toi. Tout ce qu'il te faut, c'est regarder, écouter et faire confiance.


À mesure que tu t'ouvres à cette confiance, tu te souviendras de plus en plus de tout ceci.

 

Anonyme

 

Ecrit le 20/07/2009
Dans le même esprit : Sortie de Classe triste avant les grandes vacances

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts with Thumbnails


Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Tranche de vie
commenter cet article

commentaires

Norabella 16/08/2015 16:46

L'auteure est Gitta Mallasz

Heyoka 19/10/2015 11:38

Merci !

Photopus 23/01/2011 21:03


Sympaticos ton article ... Je me suis régal. Bise


Heyoka 25/01/2011 09:54



Tu m'en vois ravie.


Bises.



Sékateur 23/01/2011 20:19


C'est une façon intéressante d'envisager les choses, pourquoi pas...


Heyoka 25/01/2011 09:53



Un angle de vue différent, je dirais.



bellamy 23/01/2011 11:20


Hugh ma soeur , tout a fait dans l'esprit de petit indien . J'ai copier et vais le faire lire a mon petit fils qui peut déjà comprendre .
Merci .
Bisous et bon Dimanche .
Jean


Heyoka 24/01/2011 09:32



Tu nous diras ce qu'il a compris ? (Il a quel âge ?)


Bises et bonne semaine à toi.



trublion 23/01/2011 09:40


c' est ce qui nous est demandé, de donner le maximum par rapport avec ce qui nous a été légué


Heyoka 24/01/2011 09:10



On peut donner pluss que ce que l'on a reçu, enfin j'ose l'espérer, car sinon l'humanité va droit dans le mur.



Déficience Mentale 22/01/2011 23:38


hé!, il donne des ordres ton texte ! ^^ mais il dit vrai, alors bonne soirée et à demain :)


Heyoka 23/01/2011 10:10



En général, les règles sont assez directives, je te l'accorde.


Doux dimanche liberté.



Gérard 22/01/2011 23:00


Tellement d'occasions de ne pas être satisfait de soi, de sa vie sans cesse remise en question, qu'à la fin on se lasse et se contente de ce qu'on est. Il existe certainement des inconscients
pleinement satisfait d'eux mêmes


Heyoka 23/01/2011 10:07



Bienheureux les satisfaits...



christopheCTL 22/01/2011 18:25


cet ecrit me rapelle la chanson de jean gabin je sais

http://www.youtube.com/watch?v=orDR4JA91F4


Heyoka 23/01/2011 10:02



Toi aussi tu sais qu'on ne sait jamais ?


J'adore cette chanson et surtout sa voix, je crois que le lui aurait dit : embrassez-moi.



lou 22/01/2011 15:55


C'est en effet un très beau texte. J'aime beaucoup.


Heyoka 23/01/2011 10:00



Je suis ravie qu'il te parle.



Veronique 22/01/2011 13:53


j'aime beaucoup en effet, c'est souvent dit en partie ... bisous


Heyoka 23/01/2011 09:56



Certaines de ces paroles me parlent et ce sont elles que je retiens.


Bises.



martial 22/01/2011 13:49


Si j'ai bien compris ce texte, détester Hitler signifie que l'on déteste quelque chose que nous avons en nous-mêmes. Bon. Heureusement que l'auteur reste anonyme!


Heyoka 23/01/2011 09:55



On parle ici, des personnes que notre entourage, cercle intime ou professionnel, on ne peut tout de même pas jouer au miroir avec les monstres de l'Histoire, Dieu merci.



Jean-luc Marechal 22/01/2011 12:08


Très moralisateur en effet , mais néanmoins quelques citations bien fondées !
Chère squaw , vous fûtes tagués par mes soins pour une chaine à la c.. ! Crikette est persuadée que tu ne joueras pas le jeu , à toi de la contredire et de nous étaler ta verve verbale ;)
Grand echalas a dit , à Squaw de jouer !
hug et bon week end


Heyoka 23/01/2011 09:47



Le terme moralisateur a une connotation un peu négative pour moi, comme celle de la réprimande, mais il est possible que mon interprétation négative soit erronée.


Quant à la chaîne, je suis désolée de décliner l'invitation, ma pudeur et la ligne éditoriale de ma Grotte ne me le permettant pas, n'en prend pas ombrage surtout ; j'apprécie ton geste amical.


Hug et bon dimanche à toi



manu 07/12/2010 17:30


j'avoue honnêtement que ce texte ne m'accroche pas trop il coupe peu être un peu les cheveux en quatre . je préfère Kipling dans: "tu sera un homme mon fils " bien que je ne l'ai lu en entier il y
a peu de temps et ce n'est que là que je l'ai apprécié . Mon esprit frondeur se rebellait un peu contre le machisme contenu dans le titre. Je trouve celui de kipling plus clair dans la formulation
jusqu'à ce que je sois aperçu qu'il pouvait s'appliqué aux deux genre


Heyoka 08/12/2010 09:48



Tu seras un homme, mon fils de Kipling, le texte entier tu l'as ici.  =)


Je comprends que ce texte-ci puisse ne pas te parler, il est un peu moralisateur.



sandrin 05/01/2010 17:04


je me méfies de ce genre de texte, qui fait justement un peu "leçon de vie". et qui finalement ne dit pas grand chose à mon sens, car il y a une simplification à l'extrême. le truc "la réponse est
en toi", ça ne me parle pas. c'est du même tonneau que "aide toi, le ciel t'aidera".


Heyoka 06/01/2010 10:38


Je suis de ton avis, je n'aime pas ces textes surfaits et banalisés, mais j'avoue que celui-ci m 'a parlé et je comprends que ça ne puisse pas être le cas pour toi, c'est très personnel.  Et
le ciel n'est pour rien ici.. sourire...  Gauloise je suis, je n'ai qu'une crainte, qu'il me tombe sur la tête !


laophi 20/07/2009 18:37

Que de coincidences, c'est étrange ! Il faut chasser les démons en nous avant d'accuser les autres.......A part cela la vie est belle , merci...

Heyoka 21/07/2009 10:13


Chassons l'ombre pour laisser entrer la lumière...
Don't worry, be happy !


gitana del tiempo 20/07/2009 18:02

Le passage sur l’ « ailleurs » et l’ « ici » m’interpelle particulièrement. Les dichotomies forcées par la distance sont irrémédiables et il faut bien faire avec.
Il vaut mieux avoir à regretter ce que l’on a fait plutôt que ce que l’on a pas fait.
L’important est de ne pas se laisser aigrir par les coups durs de la vie et écouter son cœur.
Et comme je suis une personne pas sage, je ne le fais pas toujours… (gloups)

Heyoka 21/07/2009 10:13


Ou essayer de se raisonner par cette maxime : un mal pour un bien...
Nous sommes ce que nous sommes grâce à ce que nous avons vécu jusqu'à ce jour, et tout ce qui nous tue pas nous rend plus fort...


Alena 20/07/2009 16:52

Aheum, comment me lancer là dessus ! il faut vivre sa vie et profiter de chaque expérience pour avancer ! Désolé j'ai pas mieux :/

Heyoka 21/07/2009 10:10


Bah c'est déjà pas mal :-)


Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page