Présentation

  • : La Grotte de La Squaw
  • La Grotte de La Squaw
  • : La Grotte de la Squaw est un lieu ludo-culturel où l'Heyoka entreposera moults sujets, idées ou réflexions au grè de ses envies... Qu'est-ce qu'un Heyoka me demanderez-vous ? Eh bien c'est un sioux et non un prénom japonais. Le Clown Sacré (et non sacré clown) ou Contraire est un shaman altruiste qui fait tout à l'envers... Bienvenue, et surtout n'hésitez pas à lire les commentaires (qui complètent les articles), à participer aux conversations voire à vous abonner !
  • Contact

Translate this blog

Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish
Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


Rechercher

Hôtels & Restaurants insolites




Lieux insolites en France et dans le monde entier à découvrir, pour rêver et voyager...

Hôtels & Restaurants insolites 

Archives

Le S-G en Folie



Vous avez aimé ma catégorie SG Fous, vous aimerez ma communauté Le Soutien-Gorge en Folie...

Dernier boudoir où il faut aller pour lire et être lu ! 

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 20:30

C'est vrai quoi, on ne sait pas qui est derrière une burqa et cela peut poser des problèmes dans certains cas bien précis.  Je ne voudrais ici aborder ni le côté religieux de la chose ni celui de la condition féminine, mais plutôt celui de l'anonymat de la femme qui porte cette tenue de Belphégor en occident.

Certes il peut y avoir des avantages d'anonymat justement, se promener en étant invisible tel un fantôme à drap noir, une sorte de superpouvoir quoi ! Mais bon, il est vrai qu'à la sortie scolaire cette invisibilité peut s'avérer devenir un handicap pour la progéniture, à la sortie de l'école, entre autres.

Mais surtout dans certaines conditions obligatoires cette invisibilité s'avère pluss que gênante et difficile dans la vie quotidienne administrative, par exemple faire établir une pièce d'identité, passer son permis, passer un examen comme le bac et autres et c'est là que le bas blesse...  quoique créer un don d'ibuquité pour pouvoir tricher comme des jumeaux qui se remplacent ça doit être rigolo...

Voilà je voulais alléger un peu le poids de ce tissu en rendant ce sujet polémique plus aérien, si si, j'ai osé !


Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

Partager cet article

Repost 0
Published by Heyoka - dans Heyokascope
commenter cet article

commentaires

michel 08/02/2010 11:47


A l'aéroport, elles font comme tout le monde.... elles retirent le masque que le policier soit un homme ou une femme.


Heyoka 09/02/2010 09:55


C'est normal, tu me diras, l'idendité d'une personne doit être vérifiée.  Merci pour cette précision.


Louis V. 01/07/2009 10:03

Vu que les femmes n'ont pas le droit de faire des études,ça se passe comment pour les médecins ?

Heyoka 02/07/2009 10:57


Le mari, ou un homme de la famille est présent dans la salle d'examen et la femme garde un drap sur elle... enfin de ce que j'ai entendu...


maelle 25/06/2009 19:19

Cela permet de faire la petite souris invisible...

Heyoka 26/06/2009 11:58


Oui, mais bon... Ca ne doit pas être un habit qui aide à garder la ligne non plus, puisque quel intérêt de s'entretenir si personne ne vous voit...


Miguy 25/06/2009 11:46

Trés bonne question ! Comment font-elle par exemple à un aéroport vis à vis des controles ?

Heyoka 28/06/2009 11:23


Ah, ça on se le demande ! Possiblement des cabines privées avec des femmes douaniers, (cela implique une logistique un peu lourde) ?


Arwen 22/06/2009 15:35

J'ai entendu cette phrase dans un film que j'avais beaucoup aimé à l'époque : l'union sacrée avec Patrick Bruel et Richard Berry..
Lisa ( jouée par Corinne Dacla) l'ex-femme de Bruel dans le film souleva la question de la Burqa
"Sous la Burqa chère Madame, toutes les femmes ont leur chance, qu'elles soient belles, laides, grandes, grosses peu importe" lui répondit le diplomate arabe en tournant les talons.

Heyoka 22/06/2009 16:13


Bien vu, mais faut bien à un moment donné l'ôter cette burqa.. sourire...
Merci pour la référence !


laophi 21/06/2009 18:11

Allégeons, allez Jon ! Sans aller visiter l'orient, des cas similaires existent.
Par exemple l'hiver, par temps blizzardien ( je viens peut être d'inventer un nouvel adjectif ), en station de ski, sur les glaciers ou en station scientifique dans l'Artique, avec tous ces gens recouverts des pieds à la tête pour se protéger du froid, qui ne s'est pas posé un jour la question suivante : mais qui se cache sous la parka ? Là aussi j'élude le côté religieux pour éviter toute polémique Victor.

Heyoka 22/06/2009 10:00


Mais oui, tu as raison, qui se cache derrière la parka ?! Sourire
Je voudrais faire un clin d'oeil ici à Francis Deharnais qui a fait une bédé, légère et pétillante, sur la burqa : Burquette.


anakin 21/06/2009 13:59

Et encore sur la photo qui accompagne ton texte on voit le regard des femmes qui portent ce vêtement.

C'est bien la façon dont tu as abordé ce sujet pas facile.

Heyoka 22/06/2009 09:56


Là où je travaillais avant, je voyais des princesses qataris et saoudiennes qui portaient, en pluss, le masque en or... impressionnant !


mamalilou 20/06/2009 17:48

traitement artisanal du tissu de l'information aussi rare que cher!! voici une impression cousue main qui me va, pfiou ça change ... sinon le débat fait rage un peu partout sur les blogs...
ce qui pose problème au-delà du "rite" c'est en effet l'identité visible, le langage non verbal, la capacité à s'informer d'un coup d'oeil sur le sexe, l'âge ou l'état apparent de santé de la personne que l'on cotoie... impossible de déceler un malaise, une blessure, ou de reconnaître une proche, à l'heure où l'on veut interdire le port de la cagoule dans certaines circonstances...
comment les forces de l'ordre peuvent-elles faire le travail...
enfin bref... c'est l'absence de circonstanciation des préceptes religieux qui me gêne toujours...
oui parce qu'après, le fait que ce soit librement consenti reste toujours possible, non? :))

Heyoka 21/06/2009 10:20


Merci, ça n'était pas évident d'alléger un tel sujet... 


Une plume dans le vent...

 

lobo-com-de-presse1.2

Contact

 

Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

  
 

Mes lecteurs dans le monde


Locations of visitors to this page